Sport

Le Full Combat Académy impose sa griffe aux Championnats de Bourgogne Franche-Comté

c'était au Creusot, en Full Contact…

Le Full Combat Academy  impose sa griffe

Pour les Championnats de Bourgogne Franche Comté de Full Contact qui se sont déroulés le 10 novembre au Creusot, Le Full Combat présidé par AMMARI Atef a imposé sa griffe dans cette opération conquête du public Creusotin. Le pari est réussi car ce sont 4 boxeurs qui participeront aux finales des championnats de France de Full Contact du 29 au 31 Mars 2019 à Saint Etienne du Rouveray (76800) 

Salah KHSIBA, impressionnant

Il a été bluffant Salah KHSIBA et c’est encore plus vrai quand vous êtes au pied du ring.

Méthodique ?! Non, chirurgical est l’adjectif correspondant le mieux à la physionomie de son combat. Pierre-Henri ARRIGONI en a fait l’amère expérience malgré une belle entame de match.

Le Chalonnais ne cède rien : les poings et les jambes sont durs il a cette faculté à s’adapter aux règles. Quelle lucidité ! Tout au long du combat, Salah impose un pressing qui finalement inflige un Knock down à Pierre-Henri, courageux jusqu’au bout mais face à son adversaire ce ne fut pas suffisant et pourtant le chalonnais n’était pas dans sa catégorie de poids.

Victoire aux points pour le Chalonnais, déclaré champion de bourgogne franche comte de Full Contact des -86kg.

Anthony BIFFARY en mode patron

C’était des oppositions attendues, car le Chalonnais allait affronter deux boxers locaux pour une demi-finale et une finale !

Anthony BIFFARY n’était pas à domicile, ceci complique toujours les choses. Face à Arslan DUHAN, c’est sa précision et sa puissance qui ont fait la différence, le Chalonnais se montrant dangereux avec les combinaisons Pieds-poings tout en étant plus actif que son opposant.

Anthony BIFFARY doit bien faire les choses histoires de démontrer qu’au Full Combat Academy aussi il y a du niveau. Anthony BIFFARY a construit sa première victoire efficacement. Un beau succès pour lui qui mérite sa place en finale.

Direction la finale face au Creusotin  Guillaume DEWEZ

Anthony BIFFARY a rapidement retrouvé sa distance et sa frappe dévastatrice.

Sans se précipiter, Anthony parvient à surprendre son adversaire par l’impact de ses contres.

Le gros mental du Chalonnais a eût raison de la volonté du Creusotin qui essaye de venger son camarade de club et d’accéder aux championnats de France.

Anthony confirme que son punch est percutant.

Le Chalonnais est déclaré vainqueur du combat et devient champion de Bourogne Franche Comte.

Le Chalonnais Yannick PONNEL est reparti du Creusot avec un sentiment de frustration. Il voulait en montré plus mais NETTOUR Mehdi de LURES en a décidé autrement en frappant fort avec ses crochets larges au corps en lui brisant, au second round, une cote fragilisée par  une ancienne blessure. Dommage car ce combat sentait l’explication musclée. Dans la première partie de combat Yannick PONNEL arrivait à passer de belles techniques sans entrer dans le game plan de son adversaire. 

Victoire au deuxième round pour NETTOUR Mehdi pouvant qu’il était un gros frappeur.

Mehdi a été membre de l’équipe de France de savate boxe française assaut avec laquelle il a été champion d’Europe 

Ramzi AMMARI  est un guerrier.

Et il l’a prouvé à chacune de ses sorties. Face au récent champion  de France 2018  Anthony TESTINO il avait fort à faire, Le Chalonnais voulait une explication à mi-distance car il sait que ses poings font mal.

Le Dijonnais incarne l’avenir, malgré tout Ramzi a réussi à ébranler son adversaire dans la troisième reprise, un décompte n’aurait pas été illogique …

Le dijonnais n’a rien laissé transparaître restant concentré. Il sait également se montrer percutant. Les juges déclarent Anthony TESTINO vainqueur de ce combat engagé.

Cindy GANNEAU boxeuse de caractère

Les filles comme souvent ont offert une rencontre débridée. Cindy GANNEAU et Laurélène LEMOND ont fait preuve d’un fighting spirit à toute épreuve. Dans cette demi-finale les deux boxeuses ont offert une opposition de style dans les règles de l’art avec au final une victoire de la Chalonnaise  jugée plus efficace.

Place à la finale pour Cindy

Cindy GANNEAU rencontrait AUGOYARD Aurélie licenciée au Creusot qui effectue son premier combat de la journée !

Quel combat ! Ces deux championnes ont livré trois rounds où la tactique défensive était restée au vestiaire. Les hostilités ont débuté dès les premières secondes ; Cindy GANNEAU enclenchait la marche avant, elle marque des points, AUGOYARD Aurélie réplique et à son tour touche et marque des points. Les deux jeunes femmes décidées, nous offrent une seconde reprise aussi intense que les trois minutes initiales. De toi à moi ! Les coups partaient sous tous les angles. Après deux rounds de folie les visages sont marqués par l’intensité et par les coups.

Aurélie accentuait son pressing dans la troisième reprise et Cindy parvenait malgré tout à répliquer avec des frappes moins percutantes.

Malgré ses 2 combats, Cindy fait preuve d’un courage inouï en allant au fond d’elle-même pour ne pas sombrer. AUGOYARD Aurélie est finalement déclarée vainqueur du combat.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche