Sport

Le Ring Olympique Chalonnais revient victorieux de sa campagne d'Italie

Ce week-end, le Ring Olympique Chalonnais s'est admirablement illustré lors du 1er Mémorial Francesco Spina, organisé à Novara, ville italienne jumelée avec Chalon-sur-Saône. Plus de détails avec Info-Chalon.

Pour le Ring Olympique Chalonnais (ROC), envolés les douloureux souvenirs du Tournoi international des Volcans de Volvic!


En effet, le club de boxe anglaise chalonnais participait au 1er Mémorial Francesco Spina, gala organisé en l'honneur du président du Novara Boxe, disparu en octobre dernier, à l'âge de 72 ans, des suites d'une maladie.


Le gala, intitulé «Il sorriso e la passione» («Le sourire et la passion» dans la langue de Dante), avait lieu le samedi 25 mai, à 20 heures 45, au Palasport Stefano Dal Lago, à Novara (Piémont), ville italienne jumelée avec Chalon-sur-Saône depuis 1970.


Le club a même eu droit à un article dans La Voce Di Novara, le quotidien local (pour le consulter, cliquez ici).


Le ROC était accompagné de membres du Ring Athlétique de Lons-le-Saunier (RAL). Chalon-sur-Saône était représenté par Mourad Gmiza et Keelan Phan. Saïd Fergani, président du ROC, était le responsable du groupe pour cette sortie autorisée par le président de la Fédération Française de Boxe (FFB), André Martin. Il était accompagné par Michel Phan, membre du personnel encadrant du club et père du jeune Keelan.


Pour Chalon, c'est un sans fautes : 2 rencontres, 2 victoires.


Ainsi, Keelan Phan (65kg), en catégorie junior (durée du combat : 3X2) gagne par arrêt de l'arbitre face à Tomasso Villardino du Biella Boxe (Piémont) et Mourad Gmiza (69kg), en catégorie sénior (durée du combat : 3x3) face à Matteo Rollino du club local.


«C'était le plus beau combat de la soirée», nous dit Saïd Fergani, fier des performances de ses deux champions, à propos du combat du jeune Mourad.


Le niveau était relevé mais le club chalonnais s'était préparé.


«Au départ, ça devait juste être une rencontre amicale mais ça s'est transformé en véritable gala de boxe. Du coup, on a placé la barre très haute», précise Saïd.


Tout ceci aurait pu ne jamais avoir eu lieu si Saïd n'avait pas répondu à l'invitation de la municipalité à se rendre, comme quelques clubs de Chalon-sur-Saône, issus d'autres disciplines, comme le Roller Sports, le Volley Ball Club etla Riposte à l'Hotêl Saint-Régis, situé 22 Boulevard de la République, dimanche 9 décembre 2018, dans le cadre de rencontres sportives et culturelles liées au jumelage avec Novara.


«Cela faisait longtemps que je voulais faire ce genre de rencontres entre nos deux villes amies et c'était l'occasion de rendre hommage à Guy Boully, qui nous a quitté, il y a quatre ans. Nous lui dédions les victoires du club», explique Saïd.


Guy Boully, qui fut président du Givry Boxe Thaï Boran, a été président et entraîneur du ROC. C'était une personnalité très appréciée et figure tutélaire du monde sportif et de la boxe dans le Chalonnais. Il est décédé en 2015.


«Au début, nous voulions envoyer tout le staff à cette rencontre mais malheureusement, pour des questions d'indisponibilités, cela ne s'est fait pas fait», nous indique Saïd.


Arrivés en Italie, les boxeurs français et les encadrants ont été accueillis chaleureusement par Ezio Romano, vice-président du comité de jumelage local, qui conduisait une délégation. Ce fut l'occasion de visiter Novara, notamment la Basilique San Gaudenzio, symbole de la ville, haute de 121 mètres. Un moment très agréable, d'après Saïd Fergani.


«Nous remercions nos hôtes pour l'accueil formidable que nous avons reçu», précise-t-il.


Le président du club tient également à remercier la Ville de Chalon-sur-Saône qui a mis à disposition des deux clubs du RAL et du ROC, un van Citroën de 9 places pour se rendre dans le Piémont.


Cette rencontre était la dernière sortie-phare de la saison pour le club.


L'année prochaine, c'est le Novara Boxe qui se déplacera au printemps à Chalon-sur-Saône.

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche