Sud de l'agglomération

David Bonnetain ordonné Diacre par Monseigneur Benoit Rivière

Etre ordonné Diacre est pour l’ordinand un premier engagement dans son sacerdoce voué à consacrer toute sa vie au service de Dieu et de son prochain

C’est l’église de son village Varennes-le-Grand, sur la Paroisse du Bon Samaritain, qui a servi de lieu sacré pour l’ordination diaconale de David Bonnetain. Une cérémonie emprunte d’union entre l’ensemble des fidèles réunis dans l’église, dont les parents de David, l’évêque du diocèse d’Autun, Chalon, Mâcon, Monseigneur Benoit Rivière, les prêtres et diacres de ce diocèse, venus entourer celui qui est encore candidat ordinand.

Une démarche qui vient au terme de nombreuses années de formation religieuse et théologique que ce soit en France, en Belgique ou encore à Rome au Vatican. Quand l’évêque demande au candidat : « Que celui qui va être ordonné diacre s’avance », ultime appel de l’Eglise avant la consécration, le candidat en répondant « Me voici » est sans doute un instant fort de cette cérémonie. Des premiers pas en public, des premiers pas dans ceux du Christ, qui vont l’amener dans le choeur du lieu de la consécration ou il sera amené encore à méditer avant de recevoir l’imposition des mains de son évêque, faisant ainsi David diacre de l’église catholique universelle.

 

Une consécration diaconale ou l’évêque consécrateur demande à Dieu dans la prière d’ordination : « Envoie sur lui, Seigneur, l’Esprit Saint : par lui, qu’il soit fortifié des sept dons de la grâce, pour remplir fidèlement son ministère. »

Désormais ordonné Diacre, David reçoit les ornements propres à son ordre : l’étole diaconale et le dalmatique, chasuble propre au diacre. L’évêque lui confiant l’Evangéliaire, premier geste aussi de cet engagement à enseigner auprès de ceux dont il aura la charge au sein de la communauté ou il vivra, aujourd’hui et dans le futur.

Dernière étape que cette ordination diaconale avant l’ordination sacerdotale, un moment ou le diacre s’engage dans le célibat, mais aussi lui permettant de baptiser, de bénir les époux lors d’un mariage ou encore prononcer l’homélie de la Messe.
Instant de grâce pour le nouveau diacre, David Bonnetain, une grâce qui s’est ressentie dans le public des fidèles et c’est sans doute cela le message divin transmis par cette ordination diaconale.

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche