Sud de l'agglomération

Daunat Chalon poursuit son développement et annonce des recrutements en masse

3 millions d'euros d'investissement, 52 recrutements en CDI, 140 en CDD... l'activité DAUNAT se porte bien et du côté du site de Sevrey, on se prépare au rush de mai.

L'année dernière, la direction du site avait déjà annoncé sa volonté de passer un nouveau cap dans sa politique de recrutement et depuis les choses ont pris un sérieux coup d'accélérateur. En l'espace d'un an, d'ailleurs la production de sandwichs froid ou chaud, de wraps et autres salades a connu une envolée une très sérieuse envolée pour passer de 40 millions à près de 55 millions d'unités à ce jour, confie Yannick Gobin, Directeur d'usine.  "C'est simple, il y a 5 ans le site de sevrey produisait 30 millions d'unités pour être à 55 aujourd'hui". C'est dire l'ampleur du volume de production réalisé localement alors que Chalon sur Saône regarde d'ailleurs vers les marchés allemand et espagnol. 

"L'année dernière, notre campagne de recrutement avait permis l'embauche de 145 personnes" rappelle Yannick Gobin, soulignant que Sevrey est passé de 335 emplois en 2014 à 460 aujourd'hui. Concrètement ce sont aujourd'hui 52 CDI qui sont recherchés dont 10 conducteurs de machine, 10 approvisionneurs de logne, 3 chefs de ligne, 3 techniciens de maintenance, 3 agents hygiène de nuit, un chef d'équipe de maintenance ou encore 2 opérateurs engins polyvalents. A cela, il est important de rajouter quelques 100 saisonniers en CDD de 6 mois avec un début d'activité dans les semaines à venir. 

Côté investissement, Sevrey est en train d'injecter un investissement lourd de près de 3 millions d'euros pour l'automatisation d'une ligne liée au "snake chaud". De là à voir un impact sur l'emploi par cette automatisation accélérée, le directeur d'usine balaye d'un revers de la main, soulignant, "c'est tout le contraire on embauche à plein". 

Un site pas encore à 100 % de ses capacités

Même en ayant quasiment doublé sa production en 5 ans, Sevrey est encore loin de sa pleine capacité. Le directeur d'usine rappelle "on est à 70 % de notre capacité de production". C'est dire l'ampleur de la marge de production du site chalonnais qui totalise près de 55 millions d'euros de chiffre d'affaire sur les 200 millions réalisés par le groupe. Côté formation du personnel, là encore, Daunat affiche les comptes "avec désormais 600 000 euros mobilisés par an pour la formation du personnel. On entend tourner le dos à la précarisation des salariés, on investit dans des hommes et de femmes avant tout". L'exemple de ce management vers le haut est l'implication des salariés dans la nouvelle chaine de production. 

Avis aux amateurs si vous souhaitez postuler, c'est le moment ! 

Pour les CDI - Prendre contact avec nicolas.prouteau@daunat.com 

Pour les saisonniers - Prendre contact avec Alexandra.goux@daunat.com 

Laurent Guillaumé

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche