Sud de l'agglomération

Pour Fabrice Chevillard, le métier de Sapeur Pompier est un engagement familial

Chef d'Equipe Sécurité Incendie au Centre Hospitalier William Morey de Chalon sur Saône, il est aussi le Chef de Corps du CPI de Saint Loup de Varennes et Varennes le Grand, avec un double engagement au service formation du SDIS 71 à Mâcon.

Originaire de Saint Yan, près de Paray le Monial, il a rejoint la région chalonnaise en 1990. Installé sur Saint Loup de Varennes depuis 1996, l'homme draine dans sa foulée une épouse qui, infirmière, est devenue elle aussi Sapeur Pompier, tout comme leurs 3 grands enfants.

Son rôle actif au sein du Conseil d'Administration de l'Union Départementale des Sapeurs Pompiers de Saône et Loire le pousse toujours plus haut. Aussi, il devient trésorier de la Mutuelle des Sapeurs Pompiers du 71, représentant un des 61 centres de premières interventions de Saône et Loire au niveau UDSP 71. Son rôle devient alors social pour aider les familles, que ce soit en cas de divorce, ou encore de décès.

Puis, il devient membre de l'association ASP 71, action de secours et prévention.

Jeune homme, il assure un service militaire de 18 mois en Allemagne dans la musique à Berlin. De là, il devient Adjudant Chef, puis Sapeur Pompier de l'Urgence Internationale en 2015 où des missions au Kurdistan Irakien et aux Philippines l'accueillent.

En 2001, c'est auprès de la mairie de Saint Loup de Varennes qu'il confirme son engagement comme Conseiller Municipal. Depuis, il assure son 3 ème mandat aux côtés du maire de la commune, Francis Debras.

En 2017, il part une dizaine de jours aux Philippines pour assurer une formation aux Sapeurs Pompiers sur place.

 
Quel est votre projet actuel ?

 
« Mon projet actuel est de procéder à l'envoi de matériel médical au Kurdistan. Suite à ma mission de 2016, j'ai commencé à regrouper du matériel et maintenant ne reste plus qu'à trouver le financement du transport ».


Quelles sont vos influences ?


« Tout d'abord ma passion pour les Sapeurs Pompiers, puis la musique, la moto, et le sport. Mon deuxième métier est la formation secourisme et gestes de secours. J'en réalise pour les enfants, les adultes, et les Sapeurs Pompiers par l'intermédiaire de UDSP71  / CESU71 / Pompier Urgence Internationale.

À l'heure actuelle, trop de personnes ne sont pas formées aux gestes de secours dans notre pays. La preuve est que grasse à ces formations, j'ai sauvé une vie il y 4 ans à Argelès dans les Pyrénées orientale avec mon épouse qui est infirmière en rééducation cardiaque et respiratoire à l’hôpital de jour de Mardor. Pour info, elle aussi infirmière Sapeur Pompier.
Pour mon plus grand plaisir, je revois cette personne 2 a 3 fois par an et pour l'instant, elle est en  bonne santé. Ce sauvetage nous a valu pour mon épouse et moi même la médaille de la Sécurité Intérieure remise par le préfet de Mâcon  en 2017.

Mes meilleurs souvenirs sont la naissance de mes 3 enfants et surtout la naissance de Quentin, mon deuxième, car mon épouse à accouché à la maison en 1998. puis, le sauvetage de ce monsieur qui est devenu mon ami.

Mon projet est de repartir en mission humanitaire ».

E.T

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche