Vie Locale

Le milieu sportif chalonnais touché de plein fouet : Jean-Claude Brière n'est plus

Triste nouvelle : Jean-Claude Brière nous a quitté

Le mois dernier, Jean-Claude était honoré de la médaille de Champion de France par Dominique Juillot, Président de l'Élan Chalon

Quelle triste nouvelle que celle que nous avons apprise ce samedi 8 juillet en début d'après-midi. Jean Claude Brière, figure du basket bourguignon est décédé suite aux blessures causées par un accident de voiture qu'il avait eu une semaine auparavant dans la Nièvre. Jean Claude allait ce jour là représenter la Ligne de Bourgogne à une assemblée générale de club à Vauzelles, tout comme il l'avait fait la veille au soir avec son club de coeur, l'Elan Chalon. Blessé dans un choc frontal sur une route nivernaise, il avait été admis à l'hôpital de Nevers. Son état ne présentait pas de gravité particulière et durant la semaine, un transfert sur Chalon pouvait être envisagé. Hélas tout a basculé dans la nuit de vendredi à samedi et Jean Claude s'en est allé. Il allait avoir 72 ans.

Dirigeant depuis de nombreuses années, Jean Claude avait été arbitre régional puis national. Chaque soir de match il était chargé de véhiculer les arbitres tant en ProA qu'en coupe d'Europe, effectuant des milliers de kilomètres chaque saison depuis plus de trente ans, pour aller les réceptionner dans les aéroports et les accompagner pour se rendre à leurs hôtels. Au club, il était aussi l'homme à tout faire. Ancien employé dans l'électroménager, c'est lui qui réparait, ici une machine à laver, là un frigo ou un robinet d'eau pour les joueurs professionnels. Bénévolement, cela va sans dire. A l'association, il était la courroie de transmission entre le club et les instances fédérales et régionales puisque secrétaire général de la LBBB et membre de la commission juridique de la FFBB.

D'aucuns, sauf les petits licenciés bien sûr, savent aussi que le père Noël de l'Asso, c'était lui. Jean Claude Brière était un bon homme, disponible, serviable. Toujours là où l'on avait besoin de lui. Caractère bien trempé, mais un gentil. Dans le sens le plus noble du terme. Ancien sapeur pompier de Chagny où il a d'ailleurs été joueur et dirigeant du club local, Jean Claude s'était vu décerner la Légion d'Honneur pour avoir sauvé une personne foudroyée sous un arbre lors d'un tournoi de basket à Mercurey.

Il en est ainsi du destin. Jean Claude est parti alors que l'Elan venait d'être sacré champion de France. Il était très fier de ce titre et lors de la réception des abonnés au Colisée il y a tout juste quinze jours., Dominique Juillot, celui qu'il appelait affectueusement "mon Dom" lui avait remis la médaille de champion de France. O combien a-t-il mérité cet honneur.

Saches Jean Claude que nous tous, arbitres, dirigeants, joueurs, licenciés, parents partageons la peine de tes filles. Nous ne t'oublierons jamais.

Pour l'avoir côtoyé durant plusieurs années "Jean-Claude avait toujours un mot gentil aimait à plaisanter avant ou après les matchs et lors d'autres évènements. Un homme que j'appréciais. Je me joint personnellement à la peine de sa famille et de ses proches en ce moment difficile." (Bruno Rochette)

Info-chalon présente également ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche