Côte chalonnaise : 5ème édition de « Hors saison musicale », avec la violoniste Elsa Grether

Après une année blanche en 2020, pour cause de pandémie, cette manifestation culturelle, qui a pour principal objectif de lutter contre l'isolement, a pris encore plus de sens cette année

 

Son objectif est de favoriser le lien social et lutter contre l’isolement. C'est ainsi qu'elle organise chaque année, dans une quinzaine de départements, une quarantaine de week-ends musicaux. Ils s'étalent d’octobre à avril sous des formes différentes comme, des concerts dans des lieux de patrimoine ruraux, des interventions en institution, des visites musicales au domicile même des personnes âgées...

 Et en 2021, pour maintenir le lien social et continuer à partager la musique malgré les contraintes sanitaires, elle a ajouté au programme habituel des rendez-vous musicaux en ligne. On peut les retrouver gratuitement sur You Tube, en direct chaque mercredi après-midi à 16 heures ou en replay à tout moment.

 

En 2021, l'association a aussi tenu à maintenir des concerts délocalisés, qui se déroulent bien sûr dans le respect des mesures sanitaires en vigueur, comme par exemple la limitation du nombre de spectateurs. Ceci a entraîné leur répartition en petits groupes ou l'annulation de la représentation, qui se tient habituellement le dimanche dans l'église givrotine.

Elle a donc organisé, en collaboration avec l'association « Animation en Côte Chalonnaise - A2C » 10 mini concerts, qui se sont déroulés vendredi et samedi dans différents villages de la Côte chalonnaise.

Cela a débuté vendredi par les écoles de la vallée des Vaux (Saint Mard de Vaux, Saint Jean de Vaux, Mellecey et Saint Denis les Vaux) pour se terminer au Domaine viticole de Cardon à Rully. Et le samedi, la tournée s'est poursuivi dans l'immeuble givrotin Henri IV et la Résidence givrotine des 7 Fontaines, pour se terminer au Chateau de Jully les Buxy, chez les « Petits Frères des Pauvres ».

 

Info-Chalon.com a profité de l'étape à la Résidence givrotine des 7 Fontaines, pour apprécier la prestation d'Elsa Grether, une violoniste de renommée internationale, qui ne cachait pas son plaisir de pouvoir enfin se produire en public, chose qu'elle n'avait pu faire depuis octobre 2020.

Et elle a su, grâce à son talent, son énergie et son empathie, procurer du bien-être aux pensionnaires, qui ont pu oublier l'espace d'un instant, le contexte un peu lourd, dans lequel ils vivent aujourd'hui.

Ce concert s'inscrit d'ailleurs dans la reprise progressive des animations, au sein de la résidence givrotine, qui pour Marie-Hélène Legrand, sa Directrice, permettra de redonner le moral aux résidents, qui souffrent de plus en plus de l'isolement.

 

 

 

De gauche à droite, les personnes qui ont contribué à la réussite de cette 5ème édition : Marie-Hélène Legrand (Directrice de la Résidence des 7 Fontaines), Elsa Grether, violoniste, Agnès Desjobert, Directrice de la programmation et du développement de « Pour que l'Esprit vive », Sabrina Vailleau-Lanni, Vice-présidente du CCAS givrotin et Jean-Claude Dufourd, Président de l'association A2C.

 

 

 

 

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche