Sport

Le maillot jaune Jonas Vingegaard va remporter son premier Tour de France, devant le double tenant du titre Tadej Pogacar.

Le maillot jaune Jonas Vingegaard va remporter son premier Tour de France, devant le double tenant du titre Tadej Pogacar.

On ne pourra pas les accuser de cannibalisme même si dès le départ de la Défense Arena, Wout Van Aert a tenté un coup de force. Mais c’était sans doute plus pour effrayer ses adversaires pendant de courts instants, plutôt que pour aller chercher la gagne.
Les Jumbo Visma qui ont fait trinquer leurs adversaires, n’ont pas attendu la ligne d’arriver pour trinquer. Non, comme le veut la tradition, ils l’ont fait dans les premiers kilomètres de l’étape. Et n’en déplaise à Cyril Guimard qui a déversé sa bile pendant trois semaines sur les ondes de RMC – on se demande bien ce que ça peut rapporter à la radio -, cette dernière étape du Tour, d’un Tour de France, ne sert pas à rien.

Preuve en a été avec le sprint royal remporté par le Belge Philipsen qui a décroché sa deuxième victoire d’étape. Car il fallait en avoir dans les mollets pour tenir jusqu’au bout et appuyer fort sur les pédales pour franchir la ligne en premier. Mais peut être est-ce tout simplement parce que Cyril Guimard n’a jamais gagné de grandes courses qu’il crache son venin sur la plus belle course du monde.
Il est en ce sens à l’image de ce que des médias ont besoin d’être pour exister. La provocation, toujours la provocation, encore la provocation, même avec des arguments à deux balles.
Celui qui dans les années 80 était appelé le pharmacien par certains suiveurs, va forcément trouver à redire à la domination de Vingegaard, de Van Aert et des Jumbo Visma. Mais une chose est certaine, ils nous ont fait adorer ce Tour de France. Ils nous l’ont fait adorer, au même titre que Pogacar jamais résigné, ou encore de nos Français Pinot, Gaudu, Bardet, Laporte et quelques autres.
Il y a bien longtemps que le Tour de France n’avait pas été aussi séduisant. Et oui les Jumbo Visma y sont un peu pour quelque chose. Et comme un symbole, c’est groupés, loin derrière le peloton, les bras levés au ciel, qu’ils ont franchi la dernière ligne d’arrivée. Vivement le Tour 2023 et merci à l’agence REUTERS de nous avoir permis de l’illustrer avec ses si belles photographies, que nous avons pris plaisir à partager avec vous, nos fidèles internautes dont certains sont de vrais passionnés de cyclisme et des amoureux de la grande boucle. Merci aussi à nos partenaires sans qui cela n’aurait pas été possible, dont le Conseil Régional de Bourgogne – Franche-Comté. Merci et bravo aussi au conseil départemental d’avoir eu l’audace de promouvoir la Saône-et-Loire sur les routes de ce Tour 2022, à classer parmi les meilleurs crus.


Alain BOLLERY
(Photos Agence REUTERS)

 

Tableau d'honneur de la 109e édition du Tour de France, qui s'est terminée dimanche à Paris:
Classement général : Jonas Vingegaard (DEN/Jumbo)
Classement de meilleur grimpeur : Jonas Vingegaard
Classement par points : Wout van Aert (BEL/Jumbo)
Classements du meilleur jeune : Tadej Pogacar (SLO/UAE)
Classement des équipes : Ineos Grenadiers
Combativité: Wout van Aert