Bourgogne

Coronavirus-COVID-19 - 119 cas confirmés en Bourgogne-Franche Comté - Les précisions de l'Agence Régionale de Santé

Depuis hier, ce sont donc 7 nouveaux cas qui ont été recensés dans la région.

Communiqué de presse ARS

 

Coronavirus-COVID-19 / Point de situation :
119 cas recensés en Bourgogne-Franche-Comté

Cent-dix-neuf malades testés positifs au COVID-19 sont recensés en Bourgogne-Franche- Comté ce 9 mars. A l’exception de la Nièvre, tous les départements sont concernés dans des proportions très variables. Le CHU de Besançon a activé un plan blanc.

Santé publique France, qui assure le suivi de la situation épidémiologique liée au coronavirus- COVID-19, comptabilise ce lundi 9 mars, 119 personnes testées biologiquement et identifiées comme positives au COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté.

Depuis hier, ce sont donc 7 nouveaux cas qui ont été recensés dans la région.

Ces nouveaux patients sont tous pris en charge par le CHU de Besançon, qui a activé un plan blanc.
La mesure permet à l’établissement d’adapter son organisation (annulation des formations, report des RTT, changements d’affectation ou modifications d’horaires si nécessaire...)

Le plan s’ajoute aux mesures d’ores et déjà mises en place comme la déprogrammation de certaines opérations de chirurgie ou la mise en fonctionnement d’une deuxième salle de régulation au centre 15, dédiée aux appels sur le coronavirus.

Doubs et Pôle métropolitain

A l’exception de la Nièvre, tous les départements de Bourgogne-Franche-Comté sont confrontés au COVID-19 dans des proportions toutefois très variables, le Doubs et le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté concentrant la grande majorité des cas.

La majorité des patients sont pris en charge à domicile, avec une surveillance quotidienne.

L’ARS Bourgogne-Franche Comté est pleinement mobilisée pour coordonner en temps réel et sur chacun de ses territoires une réponse proportionnée à la situation qui reste très évolutive.

Au stade 2, l’objectif reste de freiner la diffusion du virus, d’informer la population et de préparer le système de santé.

Au même titre que les directions des hôpitaux peuvent activer un plan blanc, les établissements pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) disposent du levier du plan bleu, qu’il leur a été demandé d’activer et qui prévoit notamment un renforcement des mesures d’hygiène et de suivi des résidents.

Priorité à la protection des plus fragiles

Dans les EHPAD, les visites aux résidents, sauf cas exceptionnels déterminés avec la direction de l’établissement, sont fortement déconseillées (les personnes mineures tout particulièrement). Les personnes symptomatiques sont interdites de visite. Les services intervenant au domicile invitent les personnes qu’ils accompagnent à limiter leurs sorties, les visites à leur domicile de personnes extérieures, et en particulier les contacts avec les mineurs. Dans tous les cas, les recommandations relatives aux gestes barrières leur sont rappelées.

Dans les établissements de santé, les mesures suivantes doivent être appliquées :

- Pas plus d’une personne par visite ;
- Interdiction des visites pour les personnes mineures ;
- Interdiction de visites pour toute personne présentant des symptômes.

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche