A lire

Le coup de cœur de Gibert : « Profession du père », de Sorj Chalandon

Il n’est pas toujours évident de sélectionner LE livre, LE CD, LA bande-dessinée que, en fonction de notre budget, l’on s’autorise parfois à acquérir, ceci pour se détendre, voyager, réfléchir, rêvasser. En effet, face à une offre toujours plus pléthorique, comment faire le bon choix ? Pour vous aider, Info-Chalon et la librairie Gibert Joseph ont décidé de travailler de concert. C’est pourquoi vous trouverez désormais sur votre site d’information en ligne préféré « Le coup de cœur de Gibert », rubrique culturelle entièrement consacrée aux dernières nouveautés en matière de livres, CD, DVD.

Quand on sait précisément ce que l’on veut acquérir comme livre, DVD ou CD, on n’a pas toujours besoin, c’est vrai, de passer par un intermédiaire, quelqu’un de bon conseil. D’où le recours à certains sites de vente en ligne pour effectuer ses achats. Mais lorsqu’il s’agit de faire d’agréables découvertes, de se laisser surprendre, quoi de mieux qu’un libraire ou un disquaire ? On l’oublie souvent, celles et ceux qui travaillent en librairie sont tout autant des passionnés que d’efficaces vigies, toujours prompts à détecter ce qui saura captiver leurs clients, ne serait-ce pour qu’ils reviennent les voir le plus souvent possible.

Pour s’en convaincre, il suffit d’aller faire un tour chez Gibert Joseph à Chalon et, si vous cherchez un bon bouquin, de faire un brin de causette avec Delphine Travanca qui saura, n’en doutez pas, vous conseiller le livre qui vous parlera.

En cette période de rentrée littéraire, Delphine a notamment jeté son dévolu sur Profession du père, de Sorj Chalandon [1], écrivain qu’elle est allée écouter à Paris lorsque celui-ci présentait son roman, au moment de sa sortie. C’est pourquoi elle a souhaité mettre en avant ce dernier, dont elle a chaudement recommandé la lecture à votre serviteur d’Info-Chalon, qui a très bien fait de l’écouter, le roman de Chalandon étant de la trempe du Poil de carotte de Jules Renard [2], c’est-à-dire… excellent.

Le « Poil de carotte » du XXIème siècle ?

« Tout le monde ne peut pas être orphelin » [3]. Qui a lu Poil de carotte a sans doute été profondément marqué par ce mot de l’écrivain Jules Renard qui, avec ce roman autobiographique, amenait « la langue française à un rare degré de perfection en exprimant la profondeur de ses sentiments avec la pudeur et la mesure qui font les grands classiques » [4].

Si tel est bien le cas, toute personne qui, émue par Poil de carotte, lira Profession du père, retrouvera dans le roman de Sorj Chalandon ce qui fait que Poil de carotte demeure aujourd’hui encore l’une des œuvres majeures, avec son Journal, de Jules Renard : une langue française atteignant un rare degré de perfection.

Car il y a incontestablement du Jules Renard dans Chalandon, ne serait-ce qu’en raison de leurs enfances respectives et des rapports que tous deux entretenaient avec leurs géniteurs, même si, en l’espèce, leurs parcours, similaires, sont pourtant loin d’être identiques. Il suffit, pour s’en convaincre, de considérer ce propos du protagoniste de Profession du père - Emile Choulans, double littéraire de Chalandon –, pour qui « ce n’est pas grave » d’aller en pension, puisque dans un tel endroit « les pères ne viennent ni nous réveiller ni nous frapper ».  Chalandon, c’est assez clair, marche dans les pas laissés par Jules Renard, il y a plus d’un siècle.

Un style propre

Ceci posé, se contenter de dire que Chalandon, avec Profession du père, égale Jules Renard ou, du moins, fraie dans son sillage, ne serait sans doute pas rendre justice à celui que les lecteurs du Canard enchaîné retrouve avec plaisir dans les colonnes du « palmipède ». D’abord parce que Chalandon ne racontent pas, à des décennies de distance, la même histoire, celle de l’enfance de Chalandon étant proprement effroyable ; Chalandon n’abordant par ailleurs pas que son enfance dans Profession du père mais… toute sa vie. Ensuite, parce que Chalandon a un style propre, d’une extrême douceur. Un style que votre serviteur d’Info-Chalon ne peut que vous recommander chaudement de découvrir.

S.P.A.B.

 

 

[1] Sorj Chalandon, Profession du père, Grasset, 2015, 316 p, 19 euros

[2] Jules Renard, Poil de carotte, GF, (1894) 2014, 2,80 euros

[3] Jules Renard, Poil de carotte, éditions J’ai lu, 1979, p 136

[4] Jules Renard, Poil de carotte, éditions J’ai lu, 1979, 4ème de couverture

 

Sorj Chalandon_Profession du père

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche