Chalon sur Saône

2000 manifestants ce jeudi à Chalon-sur-Saône contre la réforme des retraites, selon les syndicats

2000 personnes manifestaient dans le calme ce jeudi à Chalon-sur-Saône pour réclamer le retrait de la réforme des retraites, selon les syndicats. Cette fois, le parcours de la manifestation a été modifié. Plus de détails sur Info Chalon.

En ce 43ème jour de mobilisation contre la réforme des retraites,les Gilets Jaunes du Chalonnais et les organisations syndicales, à l'exception de la CFTDT et l'UNSA, affichaient de nouveau leur détermination, ce jeudi, à Chalon-sur-Saône.


À l'appel de l'intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU et des organisations de jeunesse comme l'UNL) et des Gilets Jaunes du Chalonnais,une nouvelle manifestation était organisée, à partir de 14 heures, depuis la Maison des Syndicats.


Ils étaient 750, selon la Police, 2000 manifestants, selon les syndicats, à marcher dans les rues de notre ville et dans le calme. C'est nettement plus que mardi où plus de 350 personnes seulement avaient défilé.


Contrairement à l'habitude, le parcours de la manifestation contre la réforme des retraites prévue cet après-midi, au départ de la Maison des Syndicats, ne passait pas par la Rue de Belfort ou la Place de la République comme cela avait été le cas les fois précédentes.


Le cortège a emprunté l'Avenue Mathias, le Rempart Sainte-Marie, les Quais, l'Île Saint-Laurent, les Granges Forestiers, l'Avenue de Verdun, le Pont Jean Richard , l'Avenue Nicéphore Niépce, l'Avenue Jean Jaurès et, pour finir, la Gare.


Vers 17 heures, plusieurs représentants d'organisations syndicales, dont Thierry Barbier, secrétaire général de l’Union locale de la CGT, Cyril Milien, secrétaire départemental de la FSU et Pascal Poyen, membre du bureau de Solidaires71, pour ne citer qu'eux, ont pris, tour à tour la parole.


Dans le cortège, étaient présents, François Bucaille, secrétaire général de l’Union départementale FO 71, Pierre Laine, représentant de Sud Education/Solidaires, Jean-Michel de Almeida, co-secrétaire de la section du Parti Communiste Française (PCF) du Grand Chalon et membre du Comité exécutif de la Fédération du Parti Communiste de Saône-et-Loire, et Claude Cadot, membre du bureau de l'Union locale CGT de Chalon-sur-Saône,, pour ne citer qu'eux.


À 17 heures 30, une partie du cortège est retournée à la Maison des Syndicats, où doit se tenir une nouvelle éunion intersyndicale, à 18 heures, afin de discuter des actions à mener dans les jours qui suivent.


Malgré une mobilisation en baisse, la détermination chez les Gilets Jaunes et l'Intersyndicale est «toujours aussi grande» et ces opposants à la réforme des retraites ne comptent rien lâcher.

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche