Chalon sur Saône

Une exposition au profit de la Salle des Étains de l'Ancien Hôpital à la Galerie du Châtelet

L’association Abigaïl Mathieu et le Photo Club Nicéphore Niépce se mobilisent pour une souscription au profit de la Salle des Étains de l'Ancien Hôpital de Chalon-sur-Saône, en cours de restauration. Cette semaine, ils organisent une exposition-vente à la à la Galerie du Châtelet. Plus de détails avec Info Chalon.

L'association Abigaïl Mathieu porte le nom d'une grande bienfaitrice de l'Hôpital, Abigaïl Mathieu (1563-1638) est une des figures féminines les plus connues de Chalon. Elle fit de nombreux dons et fondations en faveur des pauvres malades, notamment pour la construction d’une infirmerie. Elle a également beaucoup fait pour les habitants de Chalon (fondation du couvent des Ursulines à l’emplacement de l’actuel Musée Denon, rentes pour l’éducation d’enfants pauvres, etc…).


L'association, qui compte 80 adhérents, est présidée par Françoise Novarina-Raslovleff. Elle a été créée pour protéger, gérer et mettre en valeur le patrimoine hospitalier de l'Ancien Hôpital Saint-Laurent de Chalon-sur-Saône.


Cette semaine, avec le concours du Photo Club Nicéphore Niépce, l'association Abigaïl Mathieu organise, à la Galerie du Châtelet, une exposition-vente de photos, destinée à soutenir la souscription engagée avec la Ville et la Fondation du Patrimoine, pour la restauration de la Salle des Étains de l'ancien hôpital, fondé en 1530 pour accueillir les «pauvres malades». Ponctuellement, les indigents de Chalon-sur-Saône venaient se nourrir à l'hospice, lorsque la mendicité devenait très importante. L'accès à l'hôpital, du côté de la Saône, se faisait par une grande galerie voûtée qui aboutissait à cette salle. La galerie desservait aussi les salles des malades, les cuisines de l'hôpital et le réfectoire des sœurs. Ainsi, sa localisation suggère que c’est ici que les sœurs distribuaient des repas aux pauvres.


Lancée en octobre2019, la souscription en est à 36 % des 62 000 euros HT escomptés.


Pour la présidente de l'association, «il faut poursuivre l'effort», parlant d'«une semaine importante» pour l'association Abigaïl Mathieu. C'est aussi l'occasion de nouer des partenariats.


«Cette exposition permet aux Chalonnais de redécouvrir une partie du p atrimoine de leur ville»nous explique, Benoît Dessaut, adjoint au maire chargé de la Culture et du Patrimoine, invité à l'inauguration de cette exposition, qui nous rappelle que le Centre hospitalier William Morey a quitté le site de l’Île Saint-Laurent, fin 2011 pour rejoindre ses nouveaux locaux aux Prés-devant.


Avant de rajouter :


«Ce sont de belles photos qui donnent une image très positiv d'un lieu qui mérite vraiment le détour».


Tour à tour, la présidente de l'association, l'adjoint au maire et Gilles Platret, le maire de Chalon-sur-Saône, ont pris la parole.


Ce dernier se félicitant du «bon taux de participation», enjoignant les «Chalonnais, fiers de leur patrimoine», à poursuivre l'effort de souscription, «cet appui formidable» à la restauration de cette pièce emblématique de l'ancien hôpital.


Étaient également présents, Thérèse Bessette, présidente de l'association de la Maison de quartier des Aubépins, Gilbert Perrot, président du Photo Club Nicéphore Niépce, et Pierre Desray, président de la délégation régionale de la Croix Rouge de Bourgogne Franche-Comté, pour ne citer qu'eux.


Une conférence sur la Salle des Étains de l'ancien Hôpital sera organisée le 23 mars prochain, le lieu restant à définir.


Exposition visible jusqu'au samedi 1er février, à la Galerie du Châtelet. Entrée libre.


Ensuite, l'exposition sera transposée au Centre hospitalier William Morey, «courant mars».


Tarif :
Carte postale : 1 euro.
Photographie : 25 euros (sans cadre) et 40 euros (avec cadre).

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche