Chalon sur Saône

Mieux connaître la psychogénéalogie avec la conférence du Kiwanis Chalon Shaya

Le Kiwanis Chalon Shaya organise ce jeudi 5 mars une conférence sur la psychogénéalogie, animée par Noëlle Lamy.

Si vous ne savez pas ce qui se cache derrière le mot psychogénéalogie alors ne ratez surtout pas la conférence donnée par Noëlle Lamy, invitée du kiwanis-club Chalon Shaya. Le dictionnaire Larousse définit la psychogénéalogie comme une psychothérapie prenant en compte les événements traumatisants du passé d’une personne ou la vie de ses ascendants (secrets de famille, scènes violentes...).

La psychogénéalogie s’est développée dans les années soixante-dix quatre-vingts à l’initiative de la psychologue française Anne Ancelin Schützenberger et du médecin américain Jacob Levy Moreno. Elle considère que les événements, les traumatismes, les secrets et les conflits vécus par les ascendants d'un individu conditionnent ses faiblesses constitutionnelles, ses troubles psychologiques, ses maladies, voire ses comportements étranges ou inexplicables.

Une lignée et une tradition familiale

Pour les adeptes de la psychogénéalogie, nous sommes tous issus d’une lignée et d’une tradition familiale transmise par nos ascendants que nous transmettrons à notre tour à nos descendants.

La conférence se déroulera ce jeudi 5 mars à 19 heures dans un salon de l’hôtel Ibis Europe, situé 2 rue Georges Feydeau à Chalon. 
Au cours de cette soirée Noëlle Lamy répondra aux questions que nous pouvons nous poser. Que recevons-nous en héritage ? Quelles peines, quels chagrins, quels inachevés de vie sont encore actifs dans nos mémoires ? Quels en sont les impacts dans nos vies ? Que transmettons-nous à nos enfants et petits-enfants ? 
Les bénéfices de la conférence, dont le prix d’entrée est de 15 €, serviront à financer les œuvres sociales du Kiwanis Chalon Shaya.

Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche