Châtenoy le Royal

Faites attention quand vous changez de fournisseur d’énergies !

Le coup de gueule d’une fidèle lectrice d’info-chalon.com qui a découvert payer son gaz de ville chez deux fournisseurs à la fois.

La période confinement a permis à beaucoup d’entre-nous de mettre un peu plus le nez dans leurs papiers personnels. C’est en pointant son compte bancaire que notre lectrice s’est rendue compte de verser la facture d’énergie « Gaz » à deux fournisseurs, en l’occurrence Edf Gdf et Engie.

Comme toute personne voulant gérer son budget familial au plus juste, surtout par les temps qui courent et étant retraitée, notre lectrice s’est vue proposer une offre, courant novembre 2019, dans une surface d’électro ménager du Chalonnais. Cette offre intéressante en matière de prix s’entend, nécessitait donc un changement de fournisseur traditionnel (EdF - GdF), vers un fournisseur (Engie) lequel, aux dires de sa commerciale sur place dans le magasin, assurait la radiation des deux contrats électricité et gaz, auprès de l’autre fournisseur (Edf Gdf).

Sauf que ! ….
En consultant son compte bancaire notre lectrice constate deux prélèvements (EdF Gdf et Engie). Une constatation qui ne s’est faite que début mars 2020 avec déjà trois prélèvements, puis quatre avec mars du fait de la mensualisation.
Notre lectrice se met alors en quête auprès des fournisseurs pour savoir ce qui a pu se passer. En premier auprès d’Engie qui lui répond depuis une plateforme du bout du monde, de façon limite courtoise, que cela était impossible d’être abonnée à deux endroits, la commerciale ayant bien fait son travail pour la radiation ! Ce qui s’est avéré inexact lors du contact avec EdF GdF qui avait toujours sous contrat la fourniture gaz de notre lectrice et qu’il n’était pas possible de clore ce contrat.

A force de discussions et de rappels téléphoniques, EdF GdF admet qu’il y a peut-être une erreur. Un contact sera pris avec Engie pour avoir un éclaircissement…. Notre lectrice décide de suspendre les prélèvements à EdF GdF auprès de sa banque. Nous sommes au 25 mars 2020.
De relances en relances, de renvois en renvois d’un fournisseur à l’autre, EdF GdF admet qu’il pourrait avoir un remboursement (aujourd’hui de plus de 400 €), sous réserve après un appel téléphonique de ce jour 19 mai 2020, de faire débloquer auprès de la banque le paiement du gaz Edf GdF sinon il y a le risque de voir une coupure de gaz de la part d’EdF GdF, gaz également payé chez Engie faut-il le rappeler.

Notre lectrice lassée par tant de manque de compréhension, du manque de conscience professionnelle, sans doute reflet de notre société du moment, a décidé de saisir les médiateurs des deux entreprises avant d’aller vers un médiateur de la République.

Puis de nous dire pour terminer notre entrevue : « Je me met dans la peau de gens qui ont fait la même démarche, qui se trouvent confronter à un tel problème d’incompréhension, qui n’ont pas ou plus envie de se battre face à de telles manques d’attention et dont on menace de couper les énergies indispensables et de premières nécessités. Cela existe je le sais, c’est pourquoi je voulais pousser ce coup de gueule !. »

JC Reynaud

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche