Football

Le foot, parent pauvre du Grand Chalon ?

Le sentiment nous vient de membres du District du Pays Saônois.

Educateur depuis 50 ans et Président DTJ Pays Saônois, Jean-Pierre Roberjot a confié un sentiment d'amertume à l'égard de la manière dont le football était mis en avant sur l'agglomération chalonnaise. La goutte qui a fait déborder le vase, un tournoi  U9 Green Cup organisé par le FC Chalon, déroulé sans la présence à aucun moment de la journée, d'un élu. "C'était un tournoi spécial qui se plaçait dans le programme Educatif Fédéral avec un bel engagement de 32 équipes avec 5-6 ateliers et 7 matchs. Certes, c'était le samedi du Circuit de Saône et Loire et la météo n'était pas des plus engageantes". Loin de lui de vouloir pousser un coup de gueule, mais un sentiment de tristesse le saisit lorsqu'il évoque le football. "Le football est le seul sport collectif présent partout y compris dans bon nombre de zones rurales. Tous les villages ou presque ont leurs équipes" lance Jean-Pierre Roberjot, qui regrette de voir son sport de prédilection, si peu appuyé. "Le sentiment qui prévaut aujourd'hui et pas seulement de mon côté, c'est que le foot est le parent pauvre sur le Chalonnais alors qu'il y a 21 clubs sur l'agglomération représentant 3 à 4000 licenciés. Il  est important de remettre les choses à leur place". 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche