Opinion

Rémy Rebeyrotte, député de Saône et Loire, n'a pas apprécié la sortie de Jérôme Durain, sénateur de Saône et Loire... et sort la sulfateuse !

Les deux parlementaires Saône et Loirien, issus de la même famille politique ont des visions désormais diamétralement opposées... et notamment sur la question du moment, des retraites.

 

Communiqué publié sur les réseaux sociaux de Rémy Rebeyrotte

Les sénateurs, adeptes, hélas, des régimes spéciaux non justifiés.

J'ai lu qu'un sénateur socialiste de notre Département montait au créneau contre la réforme des retraites sur un ton particulièrement véhément qui n'est pas sans rappeler la fameuse réplique de Maitre Folasse, incarné par Francis Blanche, dans la célèbre scène de la cuisine des "tontons flingueurs".
On croirait qu'il est concerné personnellement! Normal ! Les sénateurs ont conservé leur régime spécial de retraite et les substantiels privilèges qui s'y rattachent, contrairement aux députés. Cela crée sans doute des solidarités particulières dans les luttes catégorielles avec les cheminots CGT de la SNCF et de la RATP.

Décidément, pour ceux qui ont des régimes spéciaux non justifiés, il y a dans cette réforme des retraites un petit côté "nuit du 4 août 1789", celle de l'abolition des privilèges, qui n'est pas pour me déplaire !

Cela dit, le même sénateur était le pourfendeur du cumul des mandats tout en les cumulant allègrement : "croyant mais pas pratiquant", comme disait son mentor, ancien président du conseil général de Saône-et-Loire, l'homme des primaires!

Lire le communiqué de Jérôme Durain

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche