Opinion

MUNICIPALES - Laurent Delrieu et Changeons Chalon s'étonnent du flou autour des locaux de l'ancienne Banque de France

Le conseil municipal du 23 janvier a statué sur l’achat de la Banque de France, projet sur lequel elle travaille depuis 2018 sans avoir la capacité d’indiquer l’utilité de ce lieu. La municipalité ne sait toujours pas à quoi servira cet achat si ce n’est offrir rapidement, en période électorale, un jardin aux Chalonnais.

Un véritable concours Lépine des possibilités ayant été lancé, nous souhaitions alerter les Chalonnais qu’acquérir un bien avec leur argent sans savoir quelle utilité publique il aura, sous-entend une gabegie d’argent public : quel particulier, quelle entreprise ferait un achat d’un montant d’1 500 000 Euro sans savoir ce qu’elle va en faire ?

Cette décision, alors que la situation financière est plus que dégradée, est la preuve par l’exemple de l’incapacité de la majorité actuelle à construire une politique d’urbanisme structurée cohérente.

Laurent DELRIEU
Porte-parole de Changeons Chalon

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche