Saint-Marcel

Un second mandat pour le maire Raymond Burdin à Saint-Marcel

Maire de Saint-Marcel depuis 2014, Raymond Burdin, seul candidat en lice, a été confortablement réélu pour un second mandat.

Epidémie de Covid-19 oblige, c’est à la salle Alfred Jarreau qu’a eu lieu lundi soir l’installation de la nouvelle équipe municipale de Saint-Marcel sortie des urnes le 15 mars dernier. Avec notamment l’élection du maire et celle de ses adjoints. Une séance qui s’est tenu à huis-clos... mais en présence des représentants de la presse locale. 

« Je suis très heureux de nous retrouver après avoir vécu un moment difficile » a déclaré le maire sortant Raymond Burdin. Avant de commenter les résultats du 1er tour de l’élection municipale. « A Saint-Marcel on a pas mal voté ». Et de souligner que la participation y a été de 43,95% alors qu’elle était de 37,79% à Châtenoy-le-Royal, 32,50% à Champforgeuil, 37,36% à Chalon et 44,28% à Saint-Rémy. Raymond Burdin a également rappelé que Saint-Marcel Ensemble, la liste qu’il conduisait, a obtenu 1 127 voix, soit 58,21% des suffrages exprimés, ce qui lui a permis de remporter 23 sièges. La liste Avec Vous Demain, menée par Christine Louvel, ayant eu 809 voix, soit 41,79% des suffrages exprimés, ce qui lui a donné droit à 6 sièges.

S’en est suivi l’élection du maire sous la présidence de Raymond Burdin... en sa qualité de doyen des membres du Conseil municipal. Seul candidat en lice, le maire sortant a retrouvé sans surprise par 23 voix et 6 bulletins blancs son fauteuil de premier magistrat de la commune.


Les mêmes adjoints 


Lors de la précédente mandature Raymond Burdin était assisté par huit adjoints, il en sera de même pour les six années à venir. Ainsi en ont décidé à l’unanimité les élus san-marciaux. On ne change pas une équipe qui gagne... A la lecture des noms sur la liste élue par 24 voix et 5 bulletins blancs on ne constate aucun « petit nouveau ». Karine Plissonnier est 1re adjointe, Jean-Pierre Girardeau 2e adjoint, Nathalie Couturier 3e adjointe, Jean-François Kicinski 4e adjoint, Nathalie Gras 5e adjointe, Eric Bonnot 6e adjoint, Sylvie Rollet 7e adjointe et Serge Gonthey 8e adjoint. A noter que les délégations ne sont pas encore officiellement connues.


A l’unanimité le Conseil municipal a ensuite fixé le montant des indemnités des élus, à savoir 44,75% de l’indice brut terminal de la fonction publique territoriale pour le maire, 17,90% pour les adjoints et 2,50 % pour les conseillers municipaux. Egalement à l’unanimité ce même Conseil municipal a donné au maire toute une série de délégations en vue de lui permettre d’accomplir certains actes de gestion courante. Et comme l’exige la loi du 31 mars 2015, Raymond Burdin a aussi donné lecture de la charte de l’élu local.


Sang-froid, maîtrise et efficacité... 


La séance, qui par bien des aspects restera dans les annales de la vie municipale, s’est achevé par les interventions du maire réélu et de la nouvelle cheffe de file de l’opposition. Prenant le premier la parole, Raymond Burdin notamment s’est adressé tour à tour aux conseillers de la majorité, aux adjoints, et aux élus de la minorité.

Aux conseillers municipaux issus de la liste Saint-Marcel Ensemble le maire a rappelé « Votre rôle est très important... Toutes et tous avez une place dans ce conseil et il ne tient qu’à vous de vous investir avec envie et enthousiasme à la hauteur de votre disponibilité et de vos compétences ». A ses adjoints Raymond Burdin a confié « J’ai la faiblesse de penser que cette réélection est le signe que vous, que nous avons bien travaillé... Vous avez aussi beaucoup appris et je souhaite que ces compétences acquises soient directement mises au profit de Saint-Marcel ». Et d’ajouter « La tâche est lourde, parfois fastidieuse. Il vous faudra encore faire preuve de courage, de ténacité au cours des six années à venir. Mais elle est exaltante et vous pourrez voir le fruit de votre travail au fil de la réalisation des projets que vous porterez. Nous aurons encore la responsabilité de faire entendre la voix de Saint-Marcel au sein de la communauté d’agglomération ». Se tournant vers les élus de l’opposition le maire a déclaré « Je vous souhaite la bienvenue parmi nous et j’espère que nous pourrons travailler ensemble, dans une ambiance, j’espère, sereine et constructive à l’aménagement et au développement de notre commune. Nous vivons dans et travaillons pour une commune, où les seuls enjeux sont l’intérêt des habitants. Seul compte le travail et l’intérêt général ». Et de conclure « Dans le contexte difficile que connaissent la France, notre ville, nos concitoyens pour nous élus la feuille de route est la suivante : sang-froid obligatoire, maîtrise rigoureuse et efficacité optimale ».


Retour sur l’élection


Auparavant Raymond Burdin était revenu brièvement sur l’élection municipale. « Le 15 mars l’abstention a été importante mais nul n’est en mesure d’affirmer que cela a avantagé une liste ou desservi l’autre. Le score obtenu par notre liste est très honorable et la légitimité de l’élection ne peut être contestée ». 
Succédant à Raymond Burdin Christine Louvel est, elle aussi, revenue sur le scrutin de mars dernier. « Les élections se sont déroulées dans des circonstances très particulières et dans un contexte de pandémie, qui ont entrainé une forte abstention : 58% des électeurs ne se sont pas déplacés. Votre liste Saint-Marcel Ensemble est à nouveau majoritaire, nous vous félicitons malgré notre déception de ne pouvoir porter notre projet construit durant de longs mois en concertation étroite avec de nombreux habitants ». 


« Des élus accessibles et à l’écoute... »


Christine Louvel a également indiqué que les élus de Avec Vous Demain entendaient bien jouer pleinement leur rôle dans la vie municipale. « Nous tenons à assurer les San-Marciaux, comme nous l’avons déclaré dans notre programme, que nous serons des élus accessibles et à l’écoute durant les six prochaines années. De ce fait nous envisageons de tenir une permanence au même rythme que l’ouverture de la mairie le samedi matin ». Et de poursuivre « De plus et au regard de notre statut d’élus de l’opposition nous resterons vigilants sur la gestion de notre commune afin que chaque habitant soit considéré dans ses besoins et attentes. Notre implication dans la vie de la commune ne doit pas être rangée au simple rang de spectateur, d’où notre souhait d’être largement associés au fonctionnement de la collectivité ».


Merci aux agents de la collectivité


Actualité oblige, Raymond Burdin et Christine Louvel n’ont pas manqué d’évoquer la crise sanitaire. Avec des remerciements à la clé. A commencer par ceux du maire. « Durant cette période hors norme les services municipaux de la Ville et nos agents ont œuvré pour répondre au mieux aux besoins de nos concitoyens. Je tiens à leur adresser à toutes et à tous mes vifs remerciements et je leur renouvelle toute ma confiance. Un moment qui n’a pas été facile pour tout le monde ». Puis ceux de la minorité. « Nous voulons rendre hommage à toutes celles et tous ceux qui ont dû affronter cette épidémie afin de subvenir aux priorités et urgences que sont les soins, l’alimentation, la protection sanitaire et la sécurité de toute la population. Nous remercions tout particulièrement les agents de notre collectivité qui se sont retrouvés en première ligne afin d’assurer la continuité des services ».


Covid-19 : aucun mort à Saint-Marcel 


Répondant à Christine Louvel, Raymond Burdin a annoncé qu’à sa connaissance aucune personne n’était décédée du Covid-19 à Saint-Marcel. Une très bonne nouvelle ! Le maire a aussi signalé que des aides, et notamment pour soutenir les commerçants et les artisans de la commune qui ont dû arrêter leurs activités durant le confinement, allaient être à l’étude.

Gabriel-Henri THEULOT

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche