Saône et Loire

Alternalivres, à Messey-sur-Grosne : les libraires de la Mandragore ont répondu présent

Les rencontres littéraires d’Alternalivres pouvaient-elles se dérouler sans le concours des libraires indépendants de La Mandragore ? Bien sûr que non. C’est pourquoi les organisateurs de cet événement ont sollicité la présence de ces derniers qui, toujours prêts à promouvoir les livres qu’ils ont aimés, étaient à Messey-sur-Grosne ce samedi.

D’abord conçues pour mettre à l’honneur la littérature et ceux qui la font vivre – les écrivains -, les rencontres littéraires d’Alternalivres sont aussi l’occasion pour les libraires indépendants de se faire connaître ou, quand ils font partie depuis longtemps du paysage, comme par exemple La mandragore de Chalon, de mettre en avant certains ouvrages qui, bien qu’ils le jugent remarquables, ne bénéficient pas toujours d’une couverture médiatique appropriée.

Mettre en avant des ouvrages de qualité, c’est à cet exercice que s’est bien volontiers pliée Laetitia Tillier (libraire de La Mandragore), lors d’un dialogue avec Claire Delbard, une enseignante-chercheuse de l’Université de Bourgogne [1].

Et sur quoi a-t-elle jeté son dévolu ? Tout d’abord sur un roman, qui, décidément [2], semble lui avoir beaucoup plu : Quand le diable sortit de la salle de bain, de Sophie Divry. Mais aussi sur un roman – Les nuits de laitue, de Vanessa Barbara -, publié aux éditions Zulma, dont La Mandragore a récemment reçu la directrice, Laure Leroy [3]. Ainsi que sur une bande-dessinée - Zaï Zaï Zaï Zaï, de Fabcaro – et un ouvrage pour la jeunesse – Le problème avec les ours grognons, de Myriam Ouyessad. Des ouvrages sur lesquels elle a attiré l’attention durant toute la journée, puisque La Mandragore, sollicitée par Arnaud Dudek et Didier Ray, était présente durant toutes les rencontres littéraires d’Alternalivres.

S.P.A.B.

 

[1] http://ufr-lettres-philosophie.u-bourgogne.fr/departements/lettres-modernes/77-profils/lettres-modernes/157-claire-delbard.html

[2] Laetitia Tillier en avait déjà promu la lecture lors d’une soirée consacrée à la rentrée littéraire 2015, dans les locaux de la Bibliothèque municipale de Chalon-sur-Saône. Voir l’article d’Info-Chalon :

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2015/10/09/16671/rentree-litteraire-2015-le-palmares-conjoint-des-bibliothecaires-de-la-bm-de-chalon-et-des-libraires-de-la-mandragore/

[3] Voir l’article d’Info :

http://www.info-chalon.com/articles/chalon-sur-saone/2015/10/02/16551/laure-leroy-a-chalon-je-ne-veux-pas-des-parts-de-marche-je-veux-des-lecteurs/

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche