Saône et Loire

La Saône et Loire prolonge la chasse au sanglier jusqu'au 31 mars

Communiqué de la Préfecture de Saône et Loire

La chasse à tir du sanglier a été prolongée dans le département de Saône-et-Loire jusqu’au 31 mars 2020 par arrêté préfectoral du 28 février 2020. Cet allongement de la période de chasse permet aux responsables de chasse, bénéficiaires d’un plan de gestion, d’augmenter les prélèvements de sangliers, encore insuffisants aujourd’hui. Les conditions d’exercice de la chasse sont inchangées : pas de consigne restrictive de tir, marquage obligatoire de tout sanglier prélevé et déclaration obligatoire dans les 48 heures de tout prélèvement réalisé auprès de la fédération départementale des chasseurs.

Parallèlement, le sanglier étant classé espèce susceptible d’occasionner des dégâts, et pour tenir compte de la prolongation de sa période de chasse, les conditions de sa destruction à tir en mars 2020 viennent d’être modifiées par arrêté préfectoral du 4 mars 2020. Tout propriétaire, possesseur ou fermier qui souhaite user de son droit de destruction à tir durant ce mois de mars devra désormais en avoir obtenu préalablement l’autorisation écrite, qui est délivrée par le préfet, après avis de la fédération départementale des chasseurs. Un imprimé de demande d’autorisation de destruction à tir du sanglier est disponible sur le site Internet départemental de l’État et dans les mairies.

Ces différentes mesures visent à optimiser les prélèvements de sangliers, espèce toujours très présente dans le département et à l’origine de dégâts très importants causés principalement à l’activité agricole. Elles doivent ainsi contribuer à rétablir l’équilibre « agriculture - gibier », qui passe par la maîtrise des populations.

Le préfet compte sur la mobilisation de tous les chasseurs pour atteindre cet objectif.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche