Agglomération chalonnaise

SASSENAY - Le vote des indemnités des élus provoque déjà un clash

Communiqué de Sassenay Ensemble 

 

Lors de l’installation du conseil municipal de SASSENAY mercredi soir, le régime indemnitaire des élus a suscité de vives tensions entre Didier RETY, réélu maire, et Philippe EXERTIER, désormais leader de l’opposition.

 

Après avoir exposé le taux des indemnités qui seront perçues par le maire et les adjoints, Philippe EXERTIER et ses colistiers mais également deux personnes de l’équipe de Didier RETY ont réagi et n’ont pas validé l’augmentation considérable des indemnités des élus qui avoisinent 

les 12 000 euros supplémentaires par an par rapport à la dernière mandature.

 

« Lorsque l’on prétend que notre commune n’a pas de moyens pour faire des investissements ou des projets, on ne commence pas un mandat en augmentant de façon considérable ses indemnités; cette augmentation représente 1 000 euros de plus par mois selon le premier adjoint en charge des finances ! (Sur le mandat c’est près de 80 000 euros ...de quoi faire de beaux projets pour la commune).

 

Le 15 mars dernier les Sénochoises et les Sénochois se sont exprimés.

La liste  « SASSENAY Ensemble » a recueilli 31,6 % des suffrages ; ce qui nous a permis d’avoir 3 nouveaux conseillers municipaux sur les 19 qui sont à votre écoute : 

Philippe EXERTIER, Virginie PICARD et Aurélien PETIT.

La dynamique de « Sassenay Ensemble » s’invite désormais durablement dans la commune.

On ne perd jamais à défendre nos idées pour « Grandir, Mieux Vivre ensemble et vieillir » à Sassenay.

Nous poursuivons notre dynamique car nous sommes convaincu que notre projet d’avenir pour toutes les générations est un projet attendu par tous les Sénochois.

L’heure n’est plus à la déception. Nous souhaitons œuvrer pour la commune et ainsi fédérer toutes les énergies, en demandant par exemple d’associer la population aux commissions de travail consultatives comme le fait Pierre-Michel Delpeuch, le maire de la Chapelle-sous-Brancion.

 

Deux faits marquants lors de ce premier conseil, le maire n’a pas obtenu 100 % des voix de son propre camp, ni sur sa ré élection, ni sur l’adoption du montant des indemnités. C’est un premier signe pour le mandat qui ne fait que commencer... On pourrait même espérer que notre liste d’opposition « Sassenay Ensemble », obtienne la vice-présidence d’une des futures commissions comme cela est de coutume dans bon nombre de communes démocratiques ». Réponse lors du prochain conseil !

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche