Elan Chalon

BASKET FAUTEUIL Nationale B 1ere J. : ÉLAN CHALON 42 - JDA DIJON 38 : Dans les dernières minutes!

ce samedi après-midi à l'annexe du Colisée…

On dit que les absents ont toujours tort et c’était bien le cas ce samedi après-midi. C’était le premier match de championnat de nationale B 2019/2020 pour la nouvelle équipe basket fauteuil de l’Élan Chalon. Un début de championnat avec la réception de la JDA Dijon à l’annexe du Colisée. Un vrai premier test. Un gymnase annexe où l’ambiance était de mise pour ce derby entre les deux clubs voisins. De nombreux supporters chalonnais et une cohorte de supporters dijonnais s’étaient déplacés. Environ deux cent personnes allaient donner de la voix, de la corne de brume, de la trompette, du tambour et assister à une rencontre où le suspense était présent jusque dans les dernières minutes.

Avant le début du match, une minute de silence était respectée en mémoire à Jacques Chirac, ancien président, récemment décédé. La rencontre entre les deux voisins allait pouvoir débuter.

La rencontre débute de la plus mauvaise des façons pour les chalonnais. Ceux-ci, peut-être trop crispés sont menés 0 à 6 après trois minutes de jeu. Les blancs se remettent sur les rails et vont prendre l’avantage à la 7e minute (11 à 10). Peu de paniers inscrits dans les minutes qui suivent de la part des deux formations jusqu’à la 15e minute, égalité parfaite (16 à 16). Passage à vide des locaux qui n’arrivent plus à trouver la mire ratant des paniers faciles. La JDA en profite pour prendre ses distances au moment de la mi-temps (17 à 21).

C’est à un match serré et disputé auquel assistent les supporters présents. Une rencontre indécise, avec deux équipes au coude à coude. Preuve en est, à dix minutes du terme, les deux équipes sont de nouveau à égalité (27 à 27). Bien malin qui l’emportera à ce moment là de la partie. Après un nouveau chassé-croisé durant sept bonnes minutes, le suspense reste entier. Ce n’est que dans les trois dernières minutes que les chalonnais plus vigilants en défense et avec un peu d’adresse retrouvée que ceux-ci vont s’arracher et l’emporter sur le score de 42 à 38. Une victoire pour débuter de la meilleure des façons cette nouvelle saison. Les blancs pouvaient remercier leurs supporters. En tous cas, il fallait bien être à l’annexe du Colisée ce samedi après-midi.

Sandra Cléaux (coach Élan Chalon) : « Pendant trente-sept minutes on a joué avec un frein à main. On n’a pas été capable d’imposer notre rythme et notre agressivité défensive ceci explique cela. Pour moi j’ai eu deux équipes, une équipe de préparation et une équipe de match en compétition et je n’ai pas eu la même équipe aujourd’hui. L’équipe qui était très performante était celle des matchs amicaux. Il va falloir pourquoi ils n’ont pas pu rééditer la même chose. Beaucoup de déchets aux tirs. C’est tout simplement pas possible. On ne va retenir que la victoire. La victoire est là, c’est le principal ».

Abdeljanni Djallali (Élan Chalon) : « On a réussi à revenir grâce à notre défense. Ce qui fait qu’ils ont commis énormément de fautes, on a pu faire sortir des joueurs. En général on dit que l’on gagne un match sur la défense et sur les lancer-francs. Notre adresse n’a pas été présente aujourd’hui. Nous nous sommes peut-être mis une certaine pression. Ça a joué sur notre adresse et sur notre jeu. On va retenir uniquement la victoire. On a produit certaines phases de jeu intéressantes malgré tout. Je ne m’attendais pas à voir autant de monde. J’ai été agréablement surpris et j’espère qu’il y aura autant de monde au prochain match ».

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche