Un livre pour conjurer le drame : « Attendez-nous ! » de Florence ROUSSELET

Après l’accident tragique qui a failli coûter la vie à son enfant de 15 mois, elle décide d’écrire « Attendez-nous ! », un roman qui n’est pas une fiction… mais retrace les étapes d’une belle résilience !

Tout commence par le surgissement d’un drame : Siméon, 15 mois, est très grièvement blessé par la chute d’un portail. Un fait divers qui glace le sang de tout un chacun, ouvrant les vannes d’une cascade de questions muettes du type « et si c’était le mien ? ». C’est ainsi que commence le roman Attendez-nous ! Dans la « vraie vie », Siméon s’appelle Narek. Il a passé 10 jours entre la vie et la mort et 5 mois en soins. Aujourd’hui, il a trois ans et demi, il est en maternelle grande section et – inutile de laisser peser un suspens malsain – il va bien.

Dans la « vraie vie », sa mère est professeur d’anglais dans un lycée de Chalon, trois enfants, la trentaine… La vie de Florence Rousselet a basculé, comme on dit, ce jour du 18 juin 2018. Pour se reconstruire d’abord, pour partager aussi les étapes douloureuses qui ont mené à sa résilience, elle a écrit Attendez-nous !, un roman qui n’est pas une fiction…. Les prénoms sont changés, mais les événements sont relatés fidèlement.

Narek alias Siméon, 15 mois

Extrait du roman : « Un bruit sourd et métallique se fit entendre, comme un gong dans l’air chaud de l’été qui s’annonçait, arrêtant net la conversation légère des amis […] Armen était prostré, il se tenait debout à côté du portail qui gisait dans le gravier. Sous le portail, une main dépassait d’entre les barreaux. Une toute petite main. La main de Siméon. »

Narek, alias Siméon, est transporté à l’hôpital de Chalon, où il sera aussitôt plongé dans un coma artificiel puis héliporté à Lyon. Traumatisme crânien, hémorragie cérébrale, Narek est entre la vie et la mort. Les interventions des neurochirurgiens s’enchainent : fractures, pression intracrânienne dangereuse… Il faut d’abord évacuer le liquide céphalo-rachidien. Le pronostic vital est engagé, les médecins préparent les parents au pire : au réveil, si l’enfant survit, il sera peut-être aveugle, d’autres séquelles sont énumérées, on entend : méningite, retard d’apprentissage… La peur fige les parents pendant toute la durée du coma.

L’écriture comme reconstruction

Un tel cataclysme met aussi en péril un couple. Il déchaine des traumatismes psychologiques que les parents ne gèrent pas de la même façon. Parce que chacun réagit en fonction de ce qu’il est, c’est-à-dire différemment. À l’issue du coma de son fils, le père ressent le soulagement, comme l’entrée de l’oxygène après une apnée interminable. Son enfant vivra, c’est tout ce qu’il veut. La mère, elle, est hantée par des pensées contradictoires : « Pourquoi nous ? » « Mon fils parfait pourrait ne plus être ce qu’il était ? » confie Florence Rousselet. À l’état de sidération succède le brouillard de la dépression, des peurs. « 6 mois après, je ressassais toujours, je me rejouais la scène en boucle, tous les jours. Puis je me suis demandé quelles réponses lui apporter lorsque, plus tard, il me poserait des questions. » C’est pour toutes ces raisons que ce roman a vu le jour, pour ne rien oublier, poser les mots sur le papier afin qu’ils ne hantent plus l’esprit, et « faire en sorte, ajoute Florence, que ce genre d’accident ne se produise plus, alerter les parents. Parce que ce même portail était déjà tombé par le passé ! »

Attendez-nous !

Florence Rousselet nous éclaire sur le sens du titre : « Il fait référence à un autre traumatisme dans le traumatisme : alors que nos vies étaient en pause, à Narek et à moi, les gens autour de nous ont continué à vivre. C’était à prévoir, mais je ne l’avais pas imaginé. Quand je suis allée à la fête des écoles de mes deux grands garçons, je l’ai constaté et ça a été douloureux. Tout le monde avançait dans la vie quand, nous, nous étions coincés au centre de rééducation. »

Par Nathalie DUNAND
[email protected]

Attendez-nous ! de Florence Rousselet, éditions Sydney Laurent (342 pages)
2 formats : broché (19,90 €) ou e-book (9,99 €)
En vente au bureau de tabac de Sassenay, à la librairie Leclerc Chalon nord, disponible, également, chez votre libraire.

 

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche