Chalon sur Saône

Dorénavant, les associations La Croisée des Chemins et Le Pont ont fusionné parce que l’union fait la force

Pour faire en sorte que les populations du chalonnais et du département puissent trouver un service de meilleur qualité dans la lutte contre l’exclusion, une meilleure solidarité, prévention et réactivité par des actions pratiques réelles à l’égard de ces personnes accompagnées !

Depuis le 1er janvier 2020, la fusion entre l’Association La Croisée des Chemins et l’Association Le Pont est officielle. C’est pour cela, que se déroulait lundi une conférence de presse à 16 heures dans les locaux de la Croisée des chemins 15, rue Thomas Dumorey à Chalon-sur-Saône pour expliquer la nouvelle organisation issue de la fusion, en présence Jean- Amédée Lathoud, Président de l’Association Le Pont, Alex Markt, Président de l’Association de la Croisée des Chemins, Jean Noël Despocq, Vice-président de l’Association de la Croisée des Chemins, Agnès Radnic, Directrice du foyer la Croisée des Chemins et Gilles Vulin, Directeur Général de l’Association Le Pont.

L’Association Le Pont garde son patronyme d’origine tout en englobant la Croisée des Chemins et sera présente désormais sur neuf sites en Saône-et-Loire pour couvrir l’ensemble du département divisé en 4 grands pôles. Territoire Sud : Mâcon-Cluny, avec pour Directrice Valérie Daubard, Territoire Est : Chalon-Louhans-Tournus, Directrice Agnès Radnic, Territoire nord : Le Creusot-Autun, Directrice Lydie Fournier, Territoire Ouest : Montceau-Paray, Directrice Violaine Desloges.

Si les missions de conduire toute action d’accueil, d’hébergement, d’accompagnement vers ou dans un hébergement ou logement provisoire ou encore définitif auprès des personnes en difficultés sociales ne changent pas : service hébergement d’urgence, service évaluateur du SIAO, Service d’Accueil et Orientation (SAO), centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS Urgence), Hébergement aux demandeurs d’Asile, Centre d’accueil aux demandeurs d’Asile, dispositif jeunes majeurs, accompagnement et intégration à l’emploi…

Cette fusion va permettre dorénavant d’avoir plusieurs autres services tels qu’ un centre provisoire d’hébergement de 50 places, un centre d’accueil de demandeurs d’asile de 340 places (sur le département), un centre d’hébergement de réinsertion sociale de 345 places (sur le département), un service mandataire judiciaire pour les majeurs protégés (tutelle et curatelle), des lits d’accueils médicalisés de 20 places… mais elle permet aussi d’optimiser les moyens humains, matériels et mobiliers qui sont mis à disposition. 

(Gilles Vulin, Directeur Général de l’Association Le Pont)  

Dotés d’un budget pour l’année 2020 de 14 à 15 millions d’euros (argent public), ces deux organismes professionnels réunis, très impliqués dans les territoires pour la lutte contre l’exclusion qui regroupe 280 salariés dont 50 contrats d’Insertion, 120 bénévoles, vont continuer à donner des réponses à l’exclusion, à la précarité (hébergement, logement, la santé…) aux demandeurs d’asile (place à proposer) et l’insertion par l’activité économique (insertion professionnelle)… et continuer d’accompagner les 11 000 personnes sur le département.

J.P.B  

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche