Chalon sur Saône

MUNICIPALES à Chalon - Info-chalon.com donne la parole à Pascal Dufraigne, candidat de Lutte Ouvrière

5 questions ont été adressées à chacune des têtes de liste. Liberté à eux de répondre avec l'espace qu'il souhaite. Le premier d'entre eux à avoir répondu aux questions d'info-chalon.com est Pascal Dufraigne, candidat pour Lutte Ouvrière.

 Quel est votre état d’esprit à quelques jours de ce premier tour ? 

Je vais répondre comme les sportifs : je vais très bien. Et je suis fier que cette liste Lutte ouvrière – Faire entendre le camp des travailleurs existe dans ces élections à Chalon.

4e fois candidat aux municipales, qu’est ce qui vous motive autant ? 

J’ai des idées à défendre. Voilà ce qui me motive. La société est divisée en classes. Surtout après les derniers événements, l’épidémie de coronavirus et le dévissage des bourses, la preuve est faite que l’économie est une maison de fous. Le système capitaliste ressemble à un château de cartes qui peut s’effondrer d’un moment à l’autre. Et s’il y a une récession économique, c’est à la classe ouvrière que les classes dominantes la feront payer. 

Alors, il faut se poser le problème de lutter. Cela fait un siècle au moins que les hommes se le posent avec des avancées et des reculs comme aujourd’hui. Mais je suis convaincu qu’il faut que le communisme revienne à l’ordre du jour.

Vous étiez le seul à être écarté du débat télévisé sur France 3, quel est votre sentiment ? 

C’est bien que vous le rappeliez car j’avais oublié. Je sais parfaitement que la société bourgeoise n’aime pas trop les communistes. Et ce n’est pas une découverte que le système n’est pas démocratique. C’est pour cela que je présente une liste : pour permettre aux travailleurs de faire entendre leur camp. Et le jour où ce ne sera pas seulement avec un bulletin de vote mais dans les luttes que les travailleurs se feront entendre, cela changera tout.


 Si vous deviez décerner des bons ? Des mauvais points ? à la gestion précédente, quels seraient-ils ? 

Alors, là que des mauvais points ! Les mêmes que ceux qu’on pourrait donner à tout ce qui concerne la gestion des affaires collectives. Car toute la société est organisée pour que ce soient les intérêts des nantis et des puissants qui priment.  


A celles et ceux encore indécis sur leurs votes, que leur dire ?
Votez pour moi et les idées communistes. Faites entendre votre camp, celui des travailleurs.

 

Propos recueillis par Laurent Guillaumé

Lire notre article précédent sur Pascal Dufraigne 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche