MASQUES DIM - Le département de Saône et Loire recommande de ne plus porter ces masques jusqu'à nouvel ordre

Après une première réaction semaine dernière d'André Accary au sujet de la polémique autour des masques DIM, le département de Saône et Loire attend des réponses.

Communiqué du Conseil départemental de Saône et Loire 

 

La polémique autour d’une éventuelle toxicité des masques Dim déclenchée la semaine dernière nécessite au Département de faire un point de situation.


La commande de masques par le Département de Saône-et-Loire auprès de Dim à Autun pour les collégiens afin d’aider les familles dans ce poste de dépenses supplémentaire, a été effectuée et livrée début septembre dans le respect des normes et de la réglementation (normes AFNOR, Direction générale de l’armement, européennes).
Le Département n’est pas expert et n’a d’autre choix que de faire confiance à des certifications reconnues.


Néanmoins, il est de son devoir, face aux interrogations et suspicions, de procéder à des vérifications. C’est ce que le Département a fait immédiatement le mercredi 14 octobre, en contactant l’entreprise Dim qui a confirmé une nouvelle fois par écrit ces garanties d’utilisation, puis en sollicitant le Ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, qui avait lui aussi fourni ces masques aux enseignants, et l’Agence Régionale de Santé.


Le Département a par ailleurs échangé avec la FCPE - Fédération des Conseils de Parents d'Elèves des écoles publiques qui comme lui, a demandé une expertise pour une vérification complémentaire au plus vite.


Aujourd’hui le Département est en attente de ces réponses et se calera naturellement sur les recommandations et décisions qui seront prises par l’Etat.


Toutefois, en attendant, le Département recherche bien évidemment d’autres solutions et en application du principe de précaution, recommande de ne pas porter ces masques pour le moment.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche