Chalon sur Saône

Chalon-sur-Saône, librairie Develay - François Rebsamen se livre "EN TOUTES CONFIDENCES"

Celui qui fut Ministre de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, a des choses à nous dire...

Le livre En toutes confidences, aux éditions Stock, vient de sortir en librairie. Homme discret, proche de François Hollande, François Rebsamen dévoile dans cette autobiographie, son parcours politique. Personne singulière, alors Ministre, il quitte ses fonctions de son plein gré et, c'est une première, pour redevenir maire de sa ville. "Dijon, c'est ma base, mon repère et c'est le soutien renouvelé de ses habitants qui a structuré ma vie publique", écrit-il. Un récit vivant, sincère, ponctué d'anecdotes, François Rebsamen se laisse aller, également dans ce livre, à une confidence plus intime ; on apprend par exemple que son grand-père, nommé Chef-cuisinier sur le Titanic, n'a pas pu embarquer à cause d'une mauvaise grippe, le sauvant ainsi du naufrage!

On dit de vous que vous êtes un homme discret, qu'est-ce qui vous a décidé à écrire cette autobiographie? 

C'était le moment (rires). Je voulais faire partager ce qu'avait été et ce qu'est ma vie publique et politique. Tirer des leçons aussi et surtout faire des propositions pour faire bouger le pays, faire avancer la société. Je veux dire également qu'il faut cesser avec cette sinistrose alimentée par certains politiques, certains médias... Cela sert les fausses solutions portées par la Droite conservatrice, le FN.

Quelles sont les anecdotes que vous aimez raconter et qui sont relatées dans votre livre?

Deux de ces anecdotes précisément concernent Pierre Joxe. Au Ministère de l'intérieur, alors Chef de Cabinet, il m'a demandé si je trouvais normal que le Ministère paie les repas de sa femme et de ses enfants. Il m'a demandé de calculer une somme forfaitaire pour leur nourriture à débiter de son compte personnel au profit de celui du Ministère. De toute ma carrière depuis, je n'ai jamais revu cela... Il y a aussi l'anecdote concernant le brainstorming pour trouver un nom au corps d'intervention spécialisé de la Police qui soit facilement mémorisable. On a pensé à RAID, parce qu'à l'époque, la publicité pour cette bombe anti-moustiques passait quotidiennement à la télévision. C'était facile à retenir. C'est ainsi que le nom de RAID (groupe Recherche, Assistance, Intervention et Dissuasion) fut donné à ce corps d'élite.

Lorsque l'on demande à François Rebsamen s’il croit encore en la politique de François Hollande, sa réponse est sans équivoque : "La politique de François Hollande commence à porter ses fruits. Certes, cela a été plus long que prévu (inversion de la courbe du chômage, rétablissement des comptes de la Sécurité Sociale...), ce serait bête de tout anéantir".

Quand on aborde la question de la gauche éclatée, il corrige : "Éclatée, non, je dirais dispersée et quand il y a dispersion, il y a éviction" ; et pour finir, quand on lui demande s’il a un conseil à donner aux frondeurs, "aux jeunes loups", il lance : "Qu'ils rentrent leur ego dans leur poche. Qu'ils pensent à la gauche, à la France [...], leur tour viendra."

Le livre aborde, dans sa seconde partie, la tentation des fausses solutions et les vraies solutions. 

 François Rebsamen s'exprime, en toutes confidences, avec une liberté de parole qu'il faut saluer.

Météo locale

Recherche

Mode et beauté