Chalon sur Saône

PSYARTFORMATION à Chalon-sur-Saône, une inauguration réussie!

L'inauguration, qui a réuni un très grand nombre de personnes, a eu lieu le samedi 7 janvier à 17h, en présence de Christophe Sirugue, Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Economie et des Finances en charge de l'Industrie, de Christine Louvel, Conseillère départementale et d'Elisabeth Vitton, Adjointe en charge de la famille et de la jeunesse. Avec un artiste constantinois, Karim Beladjila, jeune peintre, parrain de cet événement, des discours d'une rare bienveillance créant un véritable bain d'humanité et un apéritif très convivial, PSYARTFORMATION est placé sous d’excellents augures pour la poursuite de ses objectifs.

Les locaux entièrement rénovés du centre de formation PSYARTFORMATION ont prêté leurs murs aux oeuvres de Karim Beladjila pour qui la peinture, découverte récemment, a fait fonction de thérapie. "J'ai commencé avec des feutres, du noir et du vert. Je suis informaticien mais j'ai toujours eu une fervente passion pour l'art. J'ai débuté la peinture l'année dernière, ce sont mes traumas qui m'y ont poussé et c’est le seul moyen de m'exprimer sur mes ‘états’", nous confie Karim. "J'ai posté sur Facebook mon premier tableau puis tout est allé très vite, j'ai été invité à exposer. Je peins avec des gommes et de la peinture à l'huile et sans intellectualiser mon geste. Je peins de manière automatique, c'est comme cela que la peinture s'est imposée à moi. Il faut croire qu’il le fallait! C'est pour cela que mes oeuvres n'ont pas de titre et lorsque je termine une toile, je découvre mon oeuvre comme si c'était l'oeuvre de quelqu'un d'autre. Je suis toujours surpris", poursuit-il. 

Mylène Berger s'est dit heureuse et fière d'avoir Karim Beladjila comme parrain de cette inauguration : "Cet artiste s'est mis à créer pour aller mieux. Il s'est tourné vers la création spontanément comme le moyen de structurer son existence, sa démarche est donc art-thérapeutique et, comme nous proposons des formations en art-thérapie, cela avait du sens pour nous." Lors de son discours, elle a rendu un joli hommage à ses enfants, Carmen et Léandre qui l'invitent "chaque jour à peaufiner mon être au monde", à ses amis, aux stagiaires mais aussi aux intervenants : "grâce à eux, PSYARTFORMATION est solide d'un cadre bienveillant et vigoureux et leur vigilance, leur souci du bien faire et du savoir être professionnel fleurissent ce nouvel espace". Elle a également tenu à remercier ses patients : "c’est avec eux que j’ai compris combien une thérapie humanise une personne, comment elle l’inscrit dans plus d’humanité. C’est avec ce constat que j’ai en premier lieu questionné comment il serait possible d’étendre davantage ce ‘plus’ d’humanité. Vous le comprenez donc bien, cette création qu’est PSYARTFORMATION prend sa source dans un acte engagé. "

Christophe Sirugue s'est ensuite exprimé sur ce lieu qui va vers l'humain : "Qu'est ce que ça fait du bien de se retrouver dans un lieu où l'on sent autant d'humanité! Merci pour ce qui est fait ici et pour ce que vous faites également en dehors des murs. L'approche qui est la vôtre vise à renforcer la compréhension les uns envers les autres. C'est un lieu d'échange, de connaissance mais aussi de confrontation dans le sens de construction [...]". Christophe Sirugue a ensuite souhaité tous ses voeux de réussite à cet organisme de formation qui prône "l'être ensemble".

Un verre de l'amitié a permis aux invités d'échanger longuement avec l'artiste et les intervenants, scellant ainsi ce moment convivial.

En savoir plus sur PSYARTFORMATION, suivre le lien :  http://www.psyartformation.com 

Prochaine formation : du 16 au 20 janvier (ateliers combinatoires) mais également conférence, le 25 janvier à 19 h sur l'art-thérapie intitulée : "Karim Beladjila ou se soigner par l'art", animée par Christophe Ramond, praticien en psychothérapie, art-thérapeute et producteur de l'émission "le monde des psy" sur radio Stolliahc.

Renseignements : tél. 06 83 31 23 16

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche