Chalon sur Saône

"Abracadabra, Gilles Platret, le magicien ! " pour Christophe Sirugue

L'annonce de vouloir porter l'investissement par la ville de Chalon sur Saône à 15 millions d'euros .. moins de 3 ans après avoir dénoncé "la faillite de Chalon sur Saône" n'a pas été du goût de Christophe Sirugue.

Alors que Gilles Platret, candidat aux municipales de 2014, avait axé sa campagne électorale sur "le matraquage fiscal" et surtout "la faillite et la mise sous tutuelle de Chalon sur Saône", les annonces d'investissement n'ont pas été du goût de Christophe Sirugue et pour cause. L'année dernière, c'était déjà 10 millions d'euros qui avaient été annoncés et cette année 15 millions. "Vous annoncez que la ville est au bord de la faillite, abracadabra vous annoncez 10 millions d'euros. Vous annoncez la mise sous tutelle, abracadabra je baisse les impôts..." Le chef de file de Chalon Autrement a ironisé sur les déclarations de Gilles Platret candidat et les décisions de Gilles Platret maire, "après un discours à la Fidel, assez symptomatique des gens qui aiment s'écouter parler". "Vous êtes un magicien Monsieur Platret, vous êtes un acteur du théâtre d'ombre ! Vous êtes sûrement un grand communicant avec toute une palette d'investissements dont on ne sait plus ceux qui vont se faire, pas se faire, ceux qui seront présentés pas présentés... Abracadabra vous êtes un magicien! Votre candidat à la présidentielle est celui qui annonce la plus forte baisse des dotations aux collectivités. J'ai découvert ce soir que le Cloître de Chalon avait la force, la pertinence de concurrencer les Hospices de Beaune, j'ai même découvert ce soir que la vigne développée vers la Maison des vins va concurrencer Montmartre ! Des annonces, des réalités qu'on tarde à voir, des engagements qui ne sont pas tenus, on ne va pas revenir sur le maire à 100 %. Votre discours est fouilli dans lequel plus personne ne s'y retrouve". 

"Abracadabra Monsieur Sirugue est revenu !"

Ne souhaitant pas répondre aux propos tenus par Christophe Sirugue, Gilles Platret a préféré pointer du doigt la présence du Secrétaire d'Etat à l'industrie en plénière du conseil municipal. "Abracadabra Monsieur Sirugue est revenu. Je suis flatté d'avoir un membre du gouvernement. C'est une véritable aubaine !" avant de rappeler que sur les 22 séances de conseil municipal, Christophe Sirugue n'a été présent qu'à 12 reprises. Des propos peu appréciés par le chef de l'opposition qui a rappelé le taux d'absence des élus de la majorité dans un certain nombre de commissions municipales. Bref une ambiance au beau fixe en ce prélude des élections législatives de juin prochain. 

Laurent Guillaumé

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche