Chalon sur Saône

ANGIOPLASTIE à Chalon sur Saône - "Messieurs de Dijon, vos raisons pour bloquer l'angioplastie à Chalon sont fallacieuses" lance Gilles Platret

Dans un communiqué publié cet après-midi, le centre hospitalier universitaire de Dijon trouve toutes les bonnes raisons pour refuser que le centre hospitalier de Chalon bénéficie de l'autorisation de coronarographie et d'angioplastie qu'il sollicite à bon droit.

Avec un aplomb extraordinaire, il nous explique que les 350.000 habitants du Nord Saône-et-Loire n'ont absolument pas à se plaindre puisque leur sécurité cardiaque serait totalement assurée par Dijon et Mâcon.

C'est un peu fort de café !

Il faut d'abord rappeler qu'on note pour le département de Saône-et-Loire une augmentation importante de la demande en angioplastie (+ 14 % entre 2010 et 2013, ce qui est nettement supérieur à la moyenne nationale).

Le Centre hospitalier de Dijon passe par ailleurs sous silence le sous-équipement criant en salle de coronarographie dont a à se plaindre le département de Saône-et-Loire.

Il évite en outre soigneusement d'évoquer les effets bénéfiques qu'entraînerait l'autorisation que nous sollicitons depuis longtemps : la réduction des délais de prise en charge pour les infarctus, l'amélioration du fonctionnement du SAMU par la réduction des transferts et la stabilisation du nombre de cardiologues sur le nord Saône-et-Loire, qui subit depuis un moment une diminution réelle.

Surtout, ce que le centre hospitalier de Dijon oublie volontairement de rappeler, c'est que l'arrêté du 28 juillet 2016 avait tout simplement reconnu le besoin de centre de coronarographie dans le nord Saône-et-Loire.

Messieurs les Dijonnais, vous pourrez toujours développer toutes les arguties pour nous expliquer que nous n'avons rien à attendre et que nous devons rester sagement à la place que vous souhaitez nous assigner, vous ne parviendrez jamais à cacher votre véritable motivation : empêcher que notre groupement hospitalier se développe pour assurer une meilleure prise en charge des besoins de santé des habitants de tout le Nord de la Saône-et-Loire.

Qu'il soit donc bien clair que, pour ce qui nous concerne, portés par la légitimité de notre demande, nous maintiendrons coûte que coûte notre mobilisation pour obtenir gain de cause !

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche