Chalon sur Saône

Le Professeur Henri Joyeux répond aux questions d'info-chalon.com

Lanceur d’alerte, le Professeur Henri Joyeux est très présent médiatiquement pour ses combats en faveur du bien-être et de la santé. Chirurgien cancérologue, il est également auteur de nombreux best-sellers et conférencier. Henri Joyeux donnera une conférence le mercredi 4 octobre à 19h salle Marcel Sembat à Chalon-sur-Saône. Entrée gratuite.

Un de vos livres est consacré à Alzheimer et Parkinson. Etes-vous optimiste quant à l’avancée des recherches sur ces deux fléaux ?

Oui certainement, car la découverte de la régulation veille-sommeil par le Pr Jean-Bernard Fourtillan est d'une extrême importance. On comprend désormais le rôle exact de la Mélatonine, qui désoxyde, on peut dire « nettoie » les neurones irrités par une journée de travail, pour permettre aux deux autres hormones dont l'hormone du sommeil, la Valentonine, d'être fabriquées par la glande pinéale que l'on nomme aussi l'épiphyse. Les applications de cette découverte sont immenses pour prévenir et freiner les maladies neurodégénératives (Alzheimer-Parkinson-Démences…) qui s'associent presque toujours à des troubles du sommeil récurrents, très handicapants, qui abiment nos neurones.

Que pensez-vous de la vaccination obligatoire de 11 vaccins, qui devrait entrer en vigueur dans les prochains mois ?

C'est une poussée excessive de l'Empire vaccinal sur la ministre actuelle. Il n'est pas certain que cette loi passe, car la révolte gronde à juste raison, et pas seulement en France. En Italie, des manifestations importantes refusent aussi ces 11 vaccinations imposées. J'ai calculé qu'entre l'âge de 6 semaines (même pas 2 mois) et 6 mois, les nourrissons recevront au total 3mg d'Aluminium qui n'a rien à faire dans le corps de l'enfant. 
Le monde médical et la démocratie ont rejeté fortement l'ancienne ministre, et ce n'est pas pour que la suivante fasse de même. Malheureusement, elle est très soutenue par Big pharma, lobby très puissant avec lequel elle a eu des liens étroits.

Dans ma dernière lettre hebdomadaire, ”Conseils pour l'Eté”, je cite les 3 grandes pétitions qui circulent sur les réseaux sociaux ; la plus importante est signée par plus de 1 200 000 personnes.

Le président de la République a dit qu'il tiendrait compte des pétitions : c'est le meilleur moment pour lui de démontrer qu'il est fidèle à ses engagements. En campagne électorale dans les DOM, il a cité et valorisé tout le travail que je développe au service des familles. Je garde confiance en son discernement et reste vigilant.

Vous n’êtes donc pas, comme aimeraient le faire croire certains détracteurs, un « anti vaccin » ?

Je suis favorable aux vaccins, le meilleur pour un nourrisson est l'allaitement maternel qu'il faut valoriser et qui permet de reculer les vaccinations abusives. La loi française actuelle impose à juste raison la vaccination avant 18 mois - donc presque deux ans - contre les 3 maladies Diphtérie-Tétanos et Polio. 
Le problème est que les fabricants ont trompé les familles en ne fabriquant plus ce vaccin dit « Trivalent » pour proposer un Hexavalent contenant un adjuvant, l'Aluminium, dangereux pour l'organisme. Je conseille fortement aux familles de refuser les 48 vaccins qui contiennent de l'Aluminium. La liste est présente dans mes lettres publiques présentes sur mon site www.professeur-joyeux.com  et dans le livre que j'ai publié pour mes confrères et les familles "Vaccins, comment s'y retrouver ?”.

Enfin, j'ajoute que je ne suis pas radié de l'ordre des médecins, contrairement à ce que disent des journalistes mal informés ou des collègues mal intentionnés, trop liés à l'Empire vaccinal. Drôle de confraternité pour un conseil de l'ordre national qui laisse diffuser des informations fausses, alors qu'une de ses missions est de protéger les médecins dans l'exercice de leurs fonctions ! 
En tant qu'universitaire, professeur honoraire à la Faculté de Médecine de Montpellier, et longtemps représentant des familles au niveau national, j'ai dû devenir lanceur d'alerte à propos des excès des laboratoires pharmaceutiques qui ont organisé volontairement une pénurie vaccinale pour mieux imposer leur loi, à savoir l'obligation de 8 vaccins supplémentaires. Ce n'est pas acceptable et, avec les familles, nous parviendrons à refuser cette loi qui est plus intéressante pour les fabricants que pour les enfants et les familles. La présence de l'ALUMINIUM dans 60% des vaccins est toxique. Les pharmaciens ont fait l'erreur de les payer aux fabricants. Ils ont des stocks et vont avoir des difficultés à les écouler.
Les familles doivent refuser tout vaccin contenant de l'Aluminium. La ministre est partie sur une mauvaise piste, elle doit se préparer à reculer.

 

Informations organisations conférences :

conferencehenrijoyeux@gmail.com 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche