Givry

« Le Rêve de Marie » réalisez le avec nous lors d’une grande randonnée festive le 10 Septembre à Givry

« Elle vient du ciel, et les étoiles ne parlent que d’elle ». Comme le chante Francis Cabrel, « la petite voix de Marie, ses petites manies, ont versé sur nos vies des milliers de roses ». Elle n’avait que 16 ans quand un lymphome lymphoblastique l’a emportée le 19 Août 2016. Mais sa force, sa joie de vivre, et son incroyable maturité ont marqué de manière éternelle tous ceux qui ont un jour eu la chance de croiser son chemin. A nous, désormais, de lui rendre hommage le temps d’une journée qui lui sera entièrement consacrée le 10 Septembre 2017.

« Deux-cents adolescents sur un million, alors pourquoi moi ? » C’est la question que s’est inlassablement posée Marie, et que nous nous sommes tous posés. Pourquoi une enfant, pourquoi Marie ? Grande et jolie brune, toujours le sourire aux lèvres, rigolote sous ses airs de timides, et insatiablement persévérante. Givrotine de 16 ans, quand Marie entreprenait quelque chose, c’était toujours à fond. Elle faisait partie de ceux que J. Kerouac décrit comme « fous de quelque chose, fous de vivre, fous de parler, fous d’être sauvés, ceux qui veulent tout en même temps, ceux qui ne bâillent jamais, qui ne disent pas de banalités, mais qui brûlent, brûlent, brûlent comme un feu d’artifice ». Parce que oui, Marie, c’était cela. Elle brûlait de vivre tout simplement. De la danse au Givry Starlett Club et à l’Ecole de danse Monnot à Chalon Sur Saône, du théâtre, du dessin, une scolarité exemplaire, des amis remarquables, et des parents présents et aimants qui la suivaient dans ses choix avec conviction. Et aucune plainte. Jamais. Et ce, même après cet effroyable 8 Août où elle apprend son cancer pédiatrique. S’apitoyer sur son sort ? Trop peu pour elle. Avec un courage inaltérable, elle affirme dans « journal d’une combattante » (journal intime qu’elle tiendra du 16 Août 2015 au 19 Août 2016) : « Je me dis que je vais passer cette épreuve, que je dois réussir ma vie, que la maladie me rend plus forte. » Pas une seconde elle n’a cessé de se battre. Mais elle s’est éteinte le 19 Août 2016, en nous donnant à tous une sacrée leçon de vie.

Sur les hauteurs de Givry, « le rêve de Marie » descend sur terre

Pour rendre un hommage à cette étonnante jeune fille qu’était Marie, ses parents, Dider et Sylvie Garopin organisent une randonnée sur les hauteurs de Givry le 10 Septembre 2017. En association avec « le Givry Starlett Club », « le rêve des lucioles », le Conseil général et la Mairie de Givry, trois parcours sont proposés (6, 12 et 20 km), avec le rallye des petits curieux pour les enfants. En écho à celle qui aimait tant s’élever pour admirer le monde aux pieds de la Madone, un vol captif en montgolfière permettra de se hisser au plus près des nuages, et de Marie. A la clé de cette grande journée ? Une assiette gourmande et un verre de Givry seront offerts à tous les participants. Marie, joviale dans l’âme, aurait souhaité une journée festive. Cet incroyable projet, en plus d’être synonyme de souvenir et de partage, le sera de générosité et d’aide. En effet, l’intégralité des bénéfices sera reversée à l’équipe du docteur Mathieu Gabut qui consacre ses recherches sur les cancers pédiatriques au centre Léon Bérard de Lyon.

 

Pour une meilleure organisation, vous pouvez vous inscrire soit en téléphonant au 0681127487 ou directement sur le site internet : http://www.randonnee-le-reve-de-marie.fr

Marie avait un rêve : ne plus voir d’enfants ou adolescents mourir du cancer.

Venez nombreux pour qu’un jour le Rêve de MARIE devienne réalité

 

Marylou Czaplicki

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche