Opinion de droite

Arnaud Danjean appelle au respect des candidats mais surtout à la décence des battus du 1er tour

Sur les réseaux sociaux, les supporters des uns et des autres affichent leurs désaccords… et parfois de manière très musclée. L'euro-député Arnaud Danjean, soutien d'Alain Juppé, met les points sur les i.

Parlons peu, parlons clair:
1/ je soutiens Alain Juppé et continue de le soutenir.
2/ ce soutien et cette loyauté ne m'empêchent pas d'exprimer des réserves sur certaines attaques contre François Fillon, qui sont plus de mauvais procès d'intention que des critiques légitimes sur un programme.
3/ j'ai le plus grand respect pour les équipes de François Fillon, celles et ceux qui le soutiennent par conviction personnelle. Et je comprends leur réaction face à des attaques ou critiques excessives, que je déplore moi-même
4/ en revanche, dans ce débat entre Juppé et Fillon, si les ralliés de dernière minute pouvaient avoir la décence d'être un peu modestes et discrets après l'élimination de leur(s) favori(s), ça aussi ça permettrait d'élever le débat ! On ne peut pas avoir applaudi un discours aussi atterrant que celui sur la "double ration de frites" ou avoir relayé les ignobles caricatures sur "Ali Juppé" et se rouler par terre d'indignation effarouchée aujourd'hui ! Un peu de décence et de discrétion...
5/ pour ma part, fidèle à ma ligne de conduite et à mes convictions, je continuerai de soutenir les solutions du projet d'Alain Juppé et de souligner les divergences avec le projet de François Fillon. Sans anathème, sans procès d'intention et dans le respect du débat intellectuel qui est la logique d'une primaire au sein d'une même famille politique

Arnaud Danjean

Météo locale

Recherche

Mode et beauté