Opinion

Les Maires ruraux de Saône et Loire sont aux côtés des éleveurs

Les Maires Ruraux de Saône-et-Loire apportent leur soutien aux éleveurs mobilisées contre les accords UE-MERCOSUR.

Communiqué de presse

 

Les Maires ruraux de Saône et Loire sont inquiets de la situation dans laquelle se trouve l’élevage dans notre département de Saône-et-Loire.
L’Europe est en négociation avec le Mercosur, le marché commun de l’Amérique du Sud, et il existe un projet d’augmenter les importations de viande, en provenance d’Amérique du Sud.

 

Ce projet soulève la colère des éleveurs. Dans nos communes rurales, nous constatons aujourd’hui combien il est difficile pour un jeune éleveur de s’installer et de survivre dans une activité pourtant essentielle pour la population.
Ajoutons que la nouvelle Politique Agricole Commune propose par ailleurs de supprimer    à    compter    de    2019    la    notion    de    « handicap    naturel »    des exploitations situées dans 24 communes de Saône-et-Loire ayant des terrains en altitude. La conséquence sera la perte de 5 000 € à 15 000 par an pour les éleveurs concernés. C’est une injustice et une véritable provocation d’aller expliquer à des agriculteurs qui travaillent, au quotidien, dans des terrains en altitude, que lesdits terrains seront devenus à partir de 2019 des « zones de plaine ».... aux yeux de l’Etat et de l’Europe.
Les Maires ruraux n’admettent pas que l’on continue à décourager la profession agricole, et que certains éleveurs en viennent à envisager d’arrêter d’exercer leur métier. Nous ne voulons pas que des terrains aujourd’hui exploités dans nos communes rurales se transforment demain en friches, et que l’économie rurale soit ainsi dévitalisée.
Les Maires ruraux de Saône et Loire comprennent les actions en cours du monde agricole, et resteront à l’écoute des agriculteurs au quotidien.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche