Société

La ceinture de sécurité est obligatoire à l’avant et à l’arrière et, depuis le 1er janvier 2008, 1 personne = 1 place = 1 ceinture.

En Saône-et-Loire, entre 2015 et 2017, 11 personnes ont été tuées en raison du non port de la ceinture.

Le défaut de port de la ceinture demeure l’un des principaux facteurs de mortalité sur la route. C’est aujourd’hui à l’arrière qu’il est le plus souvent constaté. L’an dernier, près de 350 vies au niveau national auraient pu être épargnées si 100 % des usagers avaient bouclé leur ceinture.

En Saône-et-Loire, entre 2015 et 2017, 11 personnes ont été tuées en raison du non port de la ceinture.

Par ailleurs, dans les accidents de circulation impliquant des véhicules de transport en commun de personnes, la plupart des traumatismes corporels graves sont consécutifs à l’éjection des occupants hors du véhicule ou à leur projection à l’intérieur même du véhicule.

 

Le conducteur et le passager d’un autocar ou d’un véhicule léger qui n’attachent pas sa ceinture de sécurité sont passibles d’une peine d’amende d’un montant de 135 € (contravention de 4ème classe) et d’un retrait de trois points de leur permis de conduire.

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche