Que pensent les Châtenoyens du couvre-feu ?

Les Châtenoyens(nes) donnent leur avis sur les mesures prises pour les 6 semaines à venir.

Ce vendredi matin Info Chalon est allé à la rencontre des habitants de la commune pour recueillir leurs impressions sur la mise en place du couvre-feu.

Question Info Chalon :
Que pensez-vous des mesures de couvre-feu prises par le gouvernement et quel est l’impact sur vous ?

Alain, qui travaille dans un EPHAD, est très sensibilisé et connait bien les problèmes liés à la situation. Pour lui le couvre-feu ne pose pas de difficulté et il s’adapte aux impositions. Il craint que les gens trichent et pour détourner les contraintes aillent dormir chez leurs amis. Lui ne s’arrêtera pas de voir du monde en journée. Le plus simple aurait été de prendre des mesures plus drastiques comme en Chine. Pour lui il ne faut pas traiter les choses à moitié même si c’est au détriment de l’économie qui s’en remettra.

Gislaine, retraitée, pense que c’est nécessaire et que les jeunes respecteront ce couvre-feu, qu’ils n’iront pas chez leurs copains, copines. C’est mieux que le confinement, on peut bouger la journée et le soir à cette saison on reste beaucoup plus chez soi.

André, retraité, pour lui ça va apporter quelque chose et on verra après.
« Je suis comme le gouvernement dans l’incertitude la plus totale »

Romain 20 ans et Mathias19 ans, deux jeunes, ils trouvent que c’est bien pour eux si ça permet de diminuer la propagation du virus. Effectivement ils sont conscients qu’ils ne pourront plus sortir le soir pendant ces 6 semaines et attendent de voir si le couvre-feu sera prolongé ou pas. C’est un changement dans leur quotidien et ils vont faire leurs activités durant la journée. Pour eux le couvre-feu c’est un soulagement par rapport au confinement où ils ne pouvaient plus du tout rencontrer leurs amis.

Véronique, propriétaire de la pizzéria Valentina, pour elle le couvre-feu va changer complètement les habitudes des gens :
« Les gens se disent qu’on est dans une situation sanitaire grave et ils ne sortent plus, du coup ça a un impact sur les restaurants de l’ordre de 50% avec même une répercussion le midi sur la fréquentation qui est essentiellement des personnes qui travaillent. Malheureusement le gouvernement demande de favoriser le télétravail des salariés entrainant en même temps une crise financière pour nous. »
Elle va continuer le  ̏prêt à emporter˝ pour tenir pendant ces 6 semaines, et si c’est trop difficile elle envisage une fermeture temporaire. Elle essaiera d’être réactive le plus possible si un prolongement était décidé.

Les personnes interrogées semblent pour la majorité être prêtes à vivre ce couvre-feu comme la nécessité absolue si l’on ne veut pas voir cette crise s’envenimer.

Pour le bien de tous, protégeons-nous en respectant les mesures sanitaires et le couvre-feu.


C.Cléaux

 

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche