Rassemblement vendredi au Square Chabas pour les droits des migrants

Le 18 décembre, c'était la Journée Internationale des Migrants. À cette occasion, une marche aux flambeaux était organisée à la tombée du jour, au départ du Square Chabas, en solidarité avec les migrants. Plus de détails avec Info Chalon.

Le 18 décembre de chaque année, les états membres de l'ONU célèbrent la Journée Internationale des Migrants. À cette occasion, de nombreuses manifestations et animations sont organisées à travers le monde pour contribuer à dissiper les préjugés sur les migrants et à sensibiliser l'opinion sur leurs contributions dans les domaines économique, culturel et social, au profit tant de leur pays d'origine que de leur pays de destination.


Chalon-sur-Saône n'était pas en reste : rendez-vous était donné à 18 heures, devant les grilles du Square Chabas, pour une déambulation aux flambeaux qui illumina le Boulevard de la République, à la tombée du jour.


Dans notre ville, plusieurs familles et personnes demandeuses du droit d'asile sont en attente de décisions juridiques et administratives. Certaines s'étaient vues notifier, il y a plusieurs mois, l'obligation de quitter le territoire français (OQTF), ce qui avait provoqué d'immédiats mouvements de solidarités dans la population Chalonnais.


Après la lecture du texte d'appel de la manifestation, la 60aine de participants s'est rendue Place de l'Obélisque où deux tentes et des silhouettes en carton représentant des migrants avec leurs valises avaient été installées.


Parmi les participants à cette déambulation, on retrouvait entre autres des membres du Collectif Chalon Solidarité Migrants*.


Sur place, les organisateurs ont lu le texte de la nuit des tentes, paru après l'évacuation très violente menée par la police sur le campement de migrants érigé sur la Place de la République, à Paris.


Soutenues par toutes ces associations de solidarité, ces personnes avaient fait appel de la décision préfectorale. Toutefois, dans ce contexte de crise sanitaire, les juridictions travaillent au ralenti et les décisions tardent à être prises et annoncées.


Pour les familles et personnes concernées, bien qu'irréprochables et manifestant un réel désir d'intégration dans la société, c'est très dur psychologiquement de rester ainsi dans cette attente, alors même que leurs dossiers sont solides.


* Le Collectif Chalon Solidarité Migrants comprend notamment l'ACAT Chalon, l'ADRS, l'Association Bressane d'Aide aux Réfugiés (ABAR), l'ASTI de Chalon-sur-Saône, ADT Quart Monde, CCFD Terre Solidaire Chalon-sur-Saône, la CIMADE, le Collectif Chalonnais pour la Solidarité Internationale, Europe Écologie — Les Verts (EELV), l'Unité locale de la Ligue des droits de l'Homme (LDH71), les Accompagnants au Commissariat, le PRG71 et la Section du Parti Communiste du Grand Chalon (PCF71).


(Photos gracieusement fournies par Philippe Janet)

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche