A Chalon sur Saône, l'intersyndicale appelait à la mobilisation dénonçant l'exclusion du médico-social dans le Ségur de la santé

Journée nationale de mobilisation ce lundi à l'appel de la CGT, Fo et Sud de la santé privée et de l'action sociale.

Cela fait plusieurs mois que les professionnels des secteurs social et médico-social du secteur privé non lucratif et de l'aide à domicile appellent le gouvernement à reconnaître l'importance de l'égalité de traitement pour l'ensemble des salariés. Une mobilisation restée pour le moment sans grands effets et générant des disparités de rémunérations inadmissibles. "Une injustice orchestrée" déplore les organisations syndicales pointant la responsabilité gouvernementales, réclamant "dans les plus brefs délias l'extension des 183 euros de complément de salaire à l'ensemble des salariés du social, médico-social du secteur privé non lucratif et de l'aide à domicile. 

Les organisations syndicales vont même plus loin dans les doléances, réclamant le dégel de la valeur du point d'indice dans les établissements pour combler la perte du pouvoir d'achat, l'embauche de personnel supplémentaire mais aussi et surtout de "vraies formations qualifiantes pour l'ensembe des personnels". 

L.G

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche