AstraZeneca - Vous avez eu la première dose ? Va-t-on pouvoir avoir la seconde ?

C'est la question qu'un certain nombre de lecteurs d'info-chalon.com ont posé dès ce lundi soir, après l'annonce de la suspension de la vaccination en France.

Pour celles et ceux  qui assurent la logistique vaccination depuis quelques mois maintenant, c'est un nouveau grain de sable qui vient de s'ajouter dans l'organisation. Un grain de sable que la France n'avait pas besoin au regard des polémiques qui entourent le déploiement de la vaccination et des multiples couacs ou annonces gouvernementales aussitôt contredites par les faits. Pour autant, à ce stade, ce sont plus d'un million de doses vaccinales qui ont été injectées en France avec le vaccin Astrazaneca de part ses caractéristiques de stockage est le deuxième le plus utilisé.

Pas question pour nous de juger la pertinence ou pas d'un tel vaccin mais si on se contente là encore des simples faits, un seul cas de thrombose grave a été recensé en France mais depuis la machine s'est emballée. L'Allemagne est même venue achever le tout en annonçant ce lundi en fin d'après-midi sa suspension de la vaccination avec ce vaccin... olbigeant la France à faire une annonce similaire tou en se retranchant derrière la demande d'un avis scientifique européen. 

Alors à la question de savoir si une deuxième dose sera injectée en cas de suspension définitive, personne n'en sait rien à ce stade. L'argumentaire véhiculé dès ce lundi soir, est celui de faire comprendre qu'avec une première injection.. vous avez eu droit à une première réponse immunitaire et que ça pourrait être suffisant. Avec une telle approche... il est vrai qu'on "n'a pas encore le cul sorti des ronces". Quand à savoir si vous pourrez bénéficier d'une deuxième dose issue d'un autre vaccin... là encore la réponse scientifique n'est pas donnée... 

L.G - Photo Info-chalon.com

Annonces

Pub BFC

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche