Politique de gauche

DEPARTEMENTALES - CHALON 1 - Françoise Verjux-Pelletier et Raymond Gonthier affichent "expérience et maîtrise des dossiers en faveur des habitants du canton"

Les candidats de Gauche 71, Françoise Verjux-Pelletier et Raymond Gonthier, entendent préserver le canton de Chalon 1 (Chalon Nord) au sein des cantons marqués à gauche. Pour les soutenir dans leurs actions, ils affichent en toute sérénité leur bilan et leurs actions menées en faveur des habitants du canton.

Le canton de Chalon 1 sera au coeur des objectifs dimanche soir, avec notamment 5 candidatures, soit le maximum enregistré en Saône et Loire. Pas de quoi pour autant anéantir la motivation de l'équipe sortante, celle constituée autour des conseillers départementaux Françoise Verjux-Pelletier et Raymond Gonthier, renforcés par leurs remplaçants Ramzy May et Denise Bousquet, qu'on ne présente plus de part ses actions au profit de nombre de projets solidaires.

Ecoute, permanences régulières et surtout compte-rendu exhaustif des actions menées

Si il y a bien un binôme auquel on peut accorder un compte-rendu exhaustif de toutes les actions menées, c'est bien celui porté par Raymond Gonthier et Françoise Verjux-Pelletier. A titre professionnel, on ne compte plus le nombre de courriels adressés par Raymond Gonthier visant à faire la lumière sur les actions menées en faveur des 19661 habitants du canton. Ce sont un peu moins de 400 permanences qui ont été tenues avec toujours la même technicité affichée par Raymond Gonthier. 

"En 6 ans de mandat, ce sont plus de 500 dossiers financés par le département pour un montant de 11 millions d'euros sur le canton" concède les deux conseillers départementaux sortant. Des accompagnements financiers et techniques en direction des collèges Jacques Prévert ou Jean Vilar mais aussi en direction des communes de Champforgeuil, Crissey, Farges les Chalon, Fragnes-La Loyère, Virey le Grand et des quartiers chalonnais des Près Saint Jean, Plateau Saint Jean, Clairs-Logis, Fontaine au Loup et le Stade. 

Difficile de dresser un inventaire précis des dossiers soutenus par le Conseil départemental de Saône et Loire et par l'action des deux conseillers sortants mais concrètement les collèges Vilar et Prévert ont bénéficié de plus de 1,2 millions d'euros pour les travaux, l'Ehpad Roger Lagrange de 50 000 euros,  quasi 40 000 euros pour le cabinet médical de Champforgeuil, 30 000 euros pour la Maison de santé de Crissey ou encore 80 000 euros pour son restaurant scolaire, les 35 000 euros mobilisés pour lutter contre le ruissellement des eaux à Farges, les 30 000 euros alloués à la Maison de santé de Fragnes-La Loyère, les 72 000 euros pour la restauration scolaire de Virey le Grand... 

Face à un canton confronté à un contexte social compliqué, le binôme sortant a réitéré ses ambitions et ses projets en faveur des personnes, "en les accompagnant dans chaque étape de la vie" avec notamment la volonté de "créer plus de logements seniors alternatifs, faciliter l'aide à domicile et baisser le coût des Ehpad, accompagner les familles pour plus de culture, de sport, de découverte, proposer une mutuelle accessible sans condition d'âge ou de santé, faciliter la vie des aidants, faciliter le parcours des personnes en situation de handicap et de leurs familles, se donner les moyens d'assumer le rôle du département de prévention et de protection de l'enfance, faciliter l'amélioration de la performance énergétique, la préservation des ressources naturelles... C'est dire l'ampleur de la tâche qui reste encore à accomplir

Un canton cible du Rassemblement National 

Sur un canton dont la participation n'avait pas dépassé les 45 % en 2015, l'ombre d'un scrutin malmené par l'ambiance générale plane durement.  Au deuxième tour, face au Front National, le binôme qui se représente avait réussi à s'imposer avec un peu plus de 59 % des suffrages exprimés mais la configuration et les enjeux ont quelque peu changé 6 ans plus tard. La grande inconnue valable ici comme ailleurs sera bien entendu le taux de participation dimanche. 

Laurent Guillaumé