Agglomération chalonnaise

Elisabeth Andres, psychothérapeute et clown

Par J-C Reynaud

Publié le 20 Janvier 2023 à 10h49 , mise à jour le 22 Janvier 2023 à 00h31

Elisabeth Andres, psychothérapeute et clown

En s’installant au 14 de la Place de la République à Chalon sur Saône et quand on sait Elisabeth Andres pratiquer deux activités professionnelles aussi différentes l’une de l’autre, il est bon d’aller découvrir la personne.

Notre site info-chalon.com a déjà évoqué, en aout 2021, le voyage artistique de la « Compagnie du Oui », issue du Festival Chalon dans la Rue, et qui est allée en terre française du département de Mayotte. Mais une autre corde à l’arc s’ajoute à l’activité de comédienne d’Elisabeth Andres, celui de psychothérapeute.

Il s’agit plus d’une corde d’Harmonie pour cette ouverture de cabinet à Chalon sur Saône, mais rien de surprenant en soi de voir ces deux métiers se rejoindre, que ce soit dans l’esprit et dans la forme, car dans les deux cas la démarche est en direction de l’humain.

info-chalon.com est allé à la rencontre de la psychopraticienne.

Info-chalon : De toute évidence vous avez envie de faire passer un message aux gens qui vous entourent. Qu’est-ce qui a fait le choix de devenir psychothérapeute ?

Elisabeth Andres : «  J’ai toujours été fascinée par l’humain, ses qualités, ses complexités, les relations qu’il entretient avec lui-même et les autres. C’est pourquoi j’ai voulu, au travers de ce métier, aider les personnes fragiles ou en difficultés.

Pour cela je me suis formé à Aix en Provence et j’ai obtenu un diplôme de la faculté de psychologie et de psychanalyse. De plus mon métier de comédienne « clown », grâce aux spectacles et aux interventions dans des établissements de soins, me permet de mieux voir les besoins car les gens ont visiblement une envie de libérer la parole pour se soulager d’une souffrance qui peut être physique, mais aussi et surtout morale et c’est là que mon métier de psychothérapeute est nécessaire. »

IC - Comment vous êtes-vous organisée pour consulter et recevoir les personnes qui viennent chez vous ?

EA - « Que ce soit dans mon cabinet à Crèches sur Saône, ou celui que je viens d’ouvrir au 14 place de la République à Chalon sur Saône, je reçois uniquement sur rendez-vous, du mercredi au samedi, afin d’écouter et apporter du réconfort mais aussi faire prendre confiance des possibilités de chacun à se ressaisir.

Je suis une communicante avant tout. C’est la base de ma méthode utilisée auprès de ma patientèle. Je tiens à rester dans la bienveillance, le dialogue. Avec des enfants, par exemple, j’utilise le jeu ou les outils qui sont miens par le théâtre »

IC - Si l’on comprend bien, votre activité de psychothérapeute se complète avec votre activité de comédienne au sein de la Compagnie du Oui. L’une va-t-elle avec l’autre ?

EA - «  Effectivement puisque je suis aussi Diplômée du Rire médecin et clown en établissement de soins. Avec mon « nez rouge » , nous allons allons avec Pascal Roubaud, dans les centres pour autistes (IME), les EPHAD, les centres pour handicapés que ce soit en France ou à l’étranger.

Avec la Compagnie du Oui, depuis 10 ans nous sillonnons les routes de France pour intervenir en clowns dans différentes structures. Il nous arrive aussi de travailler en entreprises, pour la prise de parole en public et sur la confiance en soi. »

IC - Visiblement c’est un travail passionnant qui vous permet de rendre «  l’autre » libre de ses enjeux autrement dit de rendre l’humain libre ?

EA - « L’humain tient toujours une place principale dans les créations de notre Compagnie et d’ailleurs nos spectacles traitent de sujets sensibles comme le handicap, la violence faite aux femmes. Alors quand dans mon cabinet je me trouve face à des patients qui livrent leurs difficultés, je me dois de trouver un soutien, d’être à l’écoute de façon neutre pour les aider à traverser les périodes difficiles du moment ou passées, de les libérer des traumatismes ou simplement de mieux se connaitre. »

 

De toute évidence Elisabeth Andres est un vrai rayon de soleil, à l’entendre parler de cet amour pour l’humain. Si le clown fait aussi passer un message, la psychothérapeute apporte une réponse de bien-être moral et c’est en cela toute l’importance de l’action de la psychopraticienne. Un façon de mettre les bons mots sur les maux.

JC Reynaud

Pour contacter Elisabeth Andres :

Son site : https://andreselisabeth71.wixsite.com/website

Son courriel : andreselisabeth71@gmail.com

Son téléphone : 06 68 51 04 31

Son cabinet : 14 place de la République, 71100, Chalon sur Saône.