Bourgogne

En mars et avril 2020, un épisode de forte hausse des décès concentré dans quelques territoires de Bourgogne-Franche-Comté

Au cours de la crise sanitaire de la Covid-19, le nombre de décès a fortement augmenté dans la région et a dépassé les niveaux moyens constatés ces cinq dernières années. C’est entre le 11 mars et le 26 avril 2020 que l’excédent de décès est le plus marqué, avec 1 400 décès supplémentaires en Bourgogne- Franche-Comté, soit 36 % de plus que sur la moyenne des cinq dernières années sur la même période.

Par le passé, la région a connu d’autres épisodes de surmortalité, parfois plus longs comme la grippe de l’hiver 2016- 2017, parfois plus courts et plus intenses comme la canicule de l’été 2003. Les personnes âgées, au-delà de 75 ans ou de 85 ans, sont les plus exposées à ces épisodes de surmortalité. Par contre, la grippe de Hong-Kong a aussi touché des personnes plus jeunes, à partir de 55 ans. En 2020, la hausse des décès concerne surtout les territoires proches des foyers épidémiques ou des grandes voies de communication. À l’inverse, des territoires ruraux, où la population est plus âgée, ont pu être relativement épargnés car éloignés des foyers de contamination.

Lire l'étude complète de l'INSEE

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche