Chalon dans la rue

Message de Tigrane Yeganyan aux Chalonnais

Actuellement incarcéré dans une cellule séparée au Centre de rétention administrative de Metz, Tigrane Yeganyan risque l'expulsion vers l'Arménie, comme ses parents. Un retour dans son pays d'origine lui vaudra une peine de prison pour ne pas avoir fait son service militaire. Le jeune homme a fait parvenir à Info Chalon un message à l'attention des Chalonnais.

«Bonjour à toues et à tous,


Tout d'abord, merci à tout le monde d’être venu si nombreux pour me soutenir,ma famille et moi.


Je suis Tigrane, j’ai 20 ans et voici ma vie.


Depuis plus de 5 ans, je vis à Chalon-sur-Saône, avec ma sœur et mes deux parents.


Je suis tellement heureux d'être en France. loin de la tristesse? loin de la violence.


J4ai le sourire, la joie de vivre, des projets par milliers, je voudrais réussir? je voudrais travailler.


Oui, car je suis en train de passer mon CAP. Je ne vous cache pas que c'est dur, mais je vais y arriver.


Grâce à chacun d'entre vous, j'ai appris à être libre à être heureux.


J'aime entendre, raconter, j'aime montrer et j'aime voir.


J'aime apprendre, partager, tant qu'y a de l'échange, il y a de l'espoir!


Mais tout à changé, à l'instant où je vous parle, je me trouve au centre de rétention administratif de Metz.


Je vous assure, je suis terrifié, je tremble et j’ai froid, mes parents ont peur et il s'inquiètent.


Mon père est souffrant et triste, tandis que ma mère pleure notre situation alarmante.


La nuit, je ne dors plus, je suis terrifié, ma sœur me manque énormément. Je voudrais la serrer dans mes bras.


J'ai peur pour ma vie. J'ai envie de pleurer.


Mes amis, vous me manquez. Je veux vous revoir à Chalon-sur-Saône.


Je veux rentrer!

 

 

Tigrane Yeganyan»

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche