Chalon sur Saône

Le festival Instances se poursuit avec '#minaret'

Avec son titre en forme de manifeste, qui accole à un monument dix fois séculaire, le hashtag, symbole de notre société ultra connectée et débranchée, parfois, de la réalité, #minaret, chorégraphie pour danseurs et drone, s’inspire de la destruction d’Alep, l’une des plus anciennes villes du monde, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Car ce minaret n’est autre que celui de la Grande Mosquée des Omeyyades, célèbre dans le monde entier, ravagée depuis par la guerre en Syrie. Omar Rajeh a voulu s’emparer de ce sujet pour créer une chorégraphie comme on résiste, comme on témoigne, comme on reconstruit aussi. S’il vise la place de l’artiste dans la société, il interroge aussi les réseaux sociaux dont l’inanité des commentaires tient lieu de réactions à des faits aussi massifs que la disparition d’une ville et de ses habitants… et fait le pari que la danse, parce qu’elle met les corps en mouvement mieux qu’aucun autre média, peut raconter cette histoire et faire bouger les esprits.

MAR 19 NOV 2019 — 19h CONSERVATOIRE DU GRAND CHALON | AUDITORIUM - Renseignements et réservation : Tél. 03 85 42 52 12

Texte et visuel : Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône - Crédit photo : Stephan Floss

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche