Chalon sur Saône

Retour sur une nouvelle semaine de mobilisation contre la réforme des retraites à Chalon-sur-Saône

Retour en images sur la journée de mobilisation du jeudi 9 janvier, où ils étaient entre 2500 et plus de 3200 à manifester contre la réforme des retraites, dans les rues de notre ville, avec Info Chalon.

Le moins que l'on puisse dire c'est que, ,niveau mobilisation contre le projet de réforme des retraites, entre la manifestation de jeudi et celle de samedi, Chalon-sur-Saône a été servie, cette semaine.


Résumé de ces 2 journées d"actions et retour en images avec Info Chalon, votre média qui continuera à vous rendre compte de la suite de ce bras de fer engagé entre le gouvernement et l'Intersyndicale, les jeunes, les retraités et les Gilets Jaunes.


Jeudi 9 janvier


5 heures du matin :Une 100aine de manifestants bloquent l'entrepôt de la STAC. Intervention d'une 50aine d'agents des forces de l'ordre afin de disperser les assaillants qui empêchaient des bus de sortir.


7 heures 45 :Devant les grilles du lycée Pontus de Tyard, après plusieurs sommations d'usage, les forces de l'ordre, sur ordre préfectoral, chargent des manifestants qui bloquaient l'entrée de l'établissement, bilan : 2 blessés, un enseignant et un Gilet Jaune, selon la Préfecture de Saône-et-Loire; Force Ouvrière (FO) déplore 3 blessés, de son côté.


14 heures : Début de la 1ère manifestation de l'année, depuis la Maison des Syndicats. Juste avant, 2 représentants syndicaux, Claude Cadot et Hervé Maillot (CGT) sont allés à la rencontre des policiers afin de demander des explications au commissaire Bertrand Pic, concernant les événements du matin.


Les manifestants, en guise de protestation, ont refusé de s'en tenir à l'itinéraire, initialement prévu, sillonant dans les rues de Chalon-sur-Saône. Ils étaient 2500, selon la Police, et entre 3000 et 3200, selon les syndicats, à manifester contre la réforme des retraites.


Après avoir une cérémonie symbolique où un cercueil représentant la SNCF a été brûlé devant le monument aux morts de la Gare, à l'initiative de la CGT Cheminots.


17 heures : Assemblée générale à la Maison des Syndicats pour décider de la suite à donner.

 

 

Samedi 11 janvier


10 heures : Nouveau rassemblement devant la Maison des Syndicats. Ils étaient entre 700, selon la Police, et plus de 1000, selon des syndicalistes, à marcher à nouveau contre la réforme malgré l'annonce du Premier Ministre, destinée à calmer le jeu.


11 heures :les manifestants ont bloqué le trafic ferroviaire, en envahissant la Gare, avant une prise de parole, à 12 heures, devant le Centre hospitalier William Morey, afin de marquer leur soutien envers le personnel, également en grève.


La manifestation s'est terminée, aux alentours de 12 heures 30. Un barbecue était organisé, conjointement par les Gilets Jaunes du Chalonnais et l'Intersyndicale, près du local de la CGT Cheminots.


15 heures :Une 60aine de Gilets Jaunes du Chalonnais ont envahi l'hypermarchéLeclerc Chalon Nord, bloquant les caisses automatiques. Ils seront délogés à 15 heures 45 par les policiers.


17 heures : Brève échauffourée entre les forces de l'ordre et les manifestants, suite à une altercation avec un passant qui avait copieusement insulté les Gilets Jaunes.


18 heures : Intervention d'une 20aine de gendarmes empêchant les Gilets Jaunes d'ouvrir les barrières de péage de l'autoroute Chalon Sud.

Si samedi, la mobilisation était nettement en baisse, la détermination des organisations syndicales et des Gilets Jaunes du Chalonnais, soutenus par des jeunes et des retraités, elle ne faiblit pas... en dépit de l'annonce par Édouard Philippe, le Premier Ministre de l'abandon dans le texte de «l'âge-pivot», destinée à calmer la grogne.


Nul doute que la semaine sera riches en événements... Bonne semaine à toutes et à tous!

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche