Chalon sur Saône

Hommage de Chalon-sur-Saône et de l'EHPAD Korian Bel'Saône au doyen de notre ville

Le Chalonnais Maurice Cotelle a 106 ans. Aujourd'hui, en fin de matinée, la Ville de Chalon-sur-Saône et l'EHPAD Korian Bel'Saône lui ont rendu un bel hommage, en présence de ses trois fils. Plus de détails avec Info Chalon.

Né le 17 mars 1914, à Maincy (Seine-et-Marne), dans une famille de boulangers, Maurice Cotelle passe son enfance, non loin de là, à Vaux-le-Vicomte, où pour la petite anecdote, il a appris les Fables de La Fontaine, que ce dernier a écrites près de la fontaine du village connu avant tout pour son château, chef d'œuvre du 17ème siècle.

En 106 ans, comme les neuf vies du chat
Mobilisé durant la Seconde Guerre Mondiale après avoir fait son service militaire à Lunéville (Meurthe-et-Moselle). Démobilisé en 1940, le jeune Maurice décide de passer la concours d'inspecteur de police. Concours qu'il réussira avec brio, ce qui lui permettra de choisir comme première affectation à la Brigade criminelle de Melun (Seine-et-Marne), ville attenante à sa commune de naissance, jusqu'à en devenir inspecteur en chef.


De son mariage avec Paulette, il a eu 3 garçons (Gérard, Bernard, Gilles) et 5 petits-enfants.


Son épouse ayant des problèmes de santé, il s'installe en Bourgogne, à Montceau-les-Mines, où il occupera pendant 20 ans le poste de chef de la Sûreté avant de prendre sa retraite en 1969.


Pêcheur invétéré, il deviendra président de la Gaule Montcellienne, association de passionnés qui comptait quelques 6000 adhérents.


En 1979, Paulette et Maurice déménagent pour Châtenoy-le-Royal, se rapprochant de leur fils, Gérard, qui y réside depuis de nombreuses années. Il conseillera notamment la muncipalité de Châtenoy sur une opération d'empoissonemen de l'étang de Chaumont avant de devenir président de la Gaule Chalonnaise pendant 10 ans.


Il travaillera sur de nombreuses affaires de pollution industrielle à Chalon-sur-Saône.


C'est à ce titre que le maire d'alors, Dominique Perben, décernera la Médaille de la Ville à cet officier du Mérite Agricole depuis le 22 janvier 1984, au titre de l'environnement et du cadre de vie. À noter qu'il est déjà récipiendaire de la Médaille de Chevalier de l’Ordre du National du Mérite, d'Honneur de la Police et des Anciens combattants.

 

Hommage pour un centenaire d'exception
Ce mercredi, à 11 heures, la municipalité de Chalon-sur-Saône et l'EHPAD Korian Bel'Saône lui ont rendu hommage.


À ce titre, Gilles Platret, maire nouvellement réélu de Chalon-sur-Saône, est venu lui apporter un cadeau et du chocolat.


«C'est l'hommage que Chalon doit à son aîné. Nous avons quand même un certain nombre de centenairesqui augmente dans notre ville y compris, d'ailleurs, parfois, c'est un peu plus rare, dans nos foyers logements», dira le 1er magistrat de la ville, faisant notamment allusion à Suzanne Lefèvre, 104 ans, résidente à la Résidence autonome Robert Béduneau et mère de l'ancien adjoint au maire en charge de la gestion de l'Espace public, Joël Lefèvre.


L'EHPAD Korian Bel'Saône, maisons de retraite située au 6 Impasse Sainte-Croix, compte 6 centenaires sur 85 résidents.


Étaient également présents, Gérard, Bernard et Gilles Cotelle, les fils de Maurice, Bruno Legourd, 3ème adjoint au maire de Chalon-sur-Saône en charge des affaires sanitaires et sociales, Cédric Belacel, directeur de l'EHPAD Korian Bel'Saône, Michel Pocholle, directeur régional de Korian pour la Bourgogne Franche-Comté et Laure Merly, directrice des affaires publiques du groupe Korian, pour ne citer qu'eux.

 

Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces