Cinéma

Ce soir La Bobine vous mènera aux frontières de la vie et de la mort avec «Vif-Argent»

Ce jeudi soir, l'association Chalonnaise des mordus du 7ème art, La Bobine, vous propose deux chances de voir «Vif-Argent», un film réalisé par Stéphane Batut et qui vous mènera aux frontières de la vie et de la mort. Plus de détails avec Info Chalon.

Ce soir, à 19 heures et à 21 heures, l'association Chalonnaise pour le cinéma, La Bobine, vous donne rendez-vous au Mégarama Axel, 67 Rue Gloriette, pour «Vif-Argent», un film  réalisé par Stéphane Batut.


Synopsis :Juste erre dans Paris à la recherche de personnes qu’il est seul à voir. Il recueille leur dernier souvenir avant de les faire passer dans l’autre monde. Un jour, une jeune femme, Agathe, le reconnait. Elle est vivante, lui est un fantôme. Comment pourront-ils s’aimer, saisir cette deuxième chance ?


Avec Thimotée Robart, Judith Chemla, Djolof Mbengue, Saadia Bentaïeb, Jacques Nolot, Marie-José Kilolo Maputu, Cécilia Mangini, Antoine Chappey, Frédéric Bonpart, Bernard Mazzinghi et Babakar Ba.


Scénario : Stéphane Batut, Christine Dory et Frédéric Videau.


Depuis une vingtaine d’années, Stéphane Batut occupe la plupart de son temps à réunir le casting de films. Au fil des années, il a pu mettre à contribution son amour des rencontres et des acteurs, qu’ils soient professionnels ou non, pour des cinéastes aux univers très singuliers et très divers : Mathieu Amalric, Sharunas Bartas, Xavier Beauvois, Julie Bertuccelli, Serge Bozon, Thomas Cailley, Laurent Cantet, Claire Denis, Arnaud Desplechin, Christine Dory, Nicole Garcia, Alain Guiraudie, Cédric Kahn, Nicolas Klotz, les frères Larrieu, Noémie Lvovsky, Jean-Marc Moutout, Jacques Nolot, Bruno Podalydès, Yann Le Quellec, Axelle Ropert, Riad Sattouf, Claire Simon, Joann Sfar, Frédéric Videau, Nadav Lapid ou Paul Verhoeven, pour ne citer qu'eux.


Quatre années passées au département cinéma de Paris VIII sous l’œil généreux et aiguisé de Jean-Henri Roger et celui, cerclé d’acier de Philippe Arnaud, lui ont permis de s’essayer à la réalisation de courts métrages. Mais bizarrement, après avoir rencontré tant de comédiens, il s’engage quinze ans plus tard, dans la réalisation de documentaires («Le Chœur» en 2007, «Le Rappel des oiseaux» en 2014). Sans doute parce qu’il a «appris au contact de certains réalisateurs que la fiction et le documentaire se nourrissent sans cesse l’un l’autre», il a «à cœur de voir surgir la fable, le mythe d’une rencontre de hasard faite dans la rue, tout comme dans l’écriture fictionnelle, trouver la liberté, l’imprévu du monde».


«Vif-Argent», qui est son premier long-métrage de fiction, a été bien accueilli par la critique lors de sa projection au Festival de Cannes qui salue «son romanesque et sa poésie». Le Prix Jean-Vigo 2019 du long-métrage récompense «son audace poétique, son romantisme intemporel, sa croyance dans les pouvoirs du cinéma à transcender les frontières de la vie et de la mort».


Une rêverie envoûtante qui vous mènera aux frontières de la viet de la mort.

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche