Société

Après la forte mobilisation du 5 décembre, l'intersyndicale plus déterminée que jamais

Vendredi après-midi, plusieurs organisations syndicales, qui appellent à une nouvelle journée de grève, mardi prochain, conviaient les manifestants contre le projet de réforme des retraites du gouvernement, à la Maison des Syndicats de Chalon-sur-Saône, afin de donner suite à la forte mobilisation du 5 décembre. Plus de détails avec Info Chalon.

À 14 heures, les organisations syndicales (CGT, FO, FSU, Solidaires, MNI, UNL et UNEF) donnaient rendez-vous à toutes les personnes mobilisées contre le projet de réforme du gouvernement, à la Maison des Syndicats de Chalon-sur-Saône.


L'intersyndicale se félicitait de l'ampleur des mobilisations par la grève, lancée le 5 décembre, et par la participation massive aux manifestations organisées partout dans le pays. Ils étaient 5700 à battre le pavé dans notre ville.


D'ores et déjà, de nombreuses reconductions de la grève étaient lancées et d'autres étaient prévues, dès vendredi, aussi bien dans le public que le privé.


Ainsi, l'intersyndicale et et 4 organisations de jeunesse ont appelé à une nouvelle journée de grèvess et de manifestations mardi 10 décembre contre le projet de réforme des retraites du gouvernement.


Les organisations syndicales appellaient en conséquence le gouvernement à entendre le message envoyé par les salariés, les retraités et la jeunesse, à prendre leurs «responsabilités en ouvrant de réelles négociations sans préalable avec toutes les organisations syndicales».


L'intersyndicale revendiquait également «le renforcement et l'amélioration du système actuel de retraite solidaire et intergénérationnel», réaffirmant «leur refus d'un système par points, dit universel» qui «immanquablement conduirait à une baisse de pensions et à devoir reculer encore l'âge de départ».


«C'est par l'amélioration de l'emploi, par la fin du chômage massif et de la précarité tout au long de la vie, par l'augmentation des salaires et l'égalité entre les femmes et les hommes, que la pérennité des retraites sera garantie», dit un des représentants d'une organisation syndicale.


Un débat avait eu lieu entre les représentants de l'intersyndicale et le public venu nombreux, quant à la suite à donner à la démonstration de force des manifestations. Dans l'assistance, on, comptait de nombreux Gilets Jaunes du Chalonnais.


Allons-nous vers une convergence des forces?


Il est peut-être un peu trop tôt pour se prononcer...


En effet, aux abords de la Maison des Syndicats, un débat improvisé a euh lieu entre une représentante de l'Unité locale de la CGT et des Giles Jaunes.


«La salive n'a jamais fait avancé un train!», lui lançait une retraitée, «lassée par l'inaction».


En attendant, rendez-vous le mardi 10 décembre...

 

 


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche