Bourgogne

Les entreprises de Bourgogne Franche-Comté voient l'avenir avec optimisme

Ce vendredi, la Banque de France et la CCI de Saône-et-Loire proposaient une conférence-débat sur les entreprises de Bourgogne Franche-Comté.Info-Chalon revient sur les divers points abordés.

Après une année 2017 exceptionnelle, le ralentissement s’était dessiné dès début 2018 en France. Pourtant, les entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont connu une activité plutôt robuste, sans, toutefois, atteindre les chiffres de 2017. La demande, toujours en progression, a fléchi d'abord sur le marché intérieur puis à l'export en fin de période. Le redémarrage des investissements industriels, amorcés en 2017, s'est confirmé en 2018.


Vendredi, à 12 heures, à la CCI de Chalon-sur-Saône, avait lieu une conférence-débat intitulée «Les entreprises en Bourgogne Franche-Comté. Bilan 2018 et perspectives 2019. Quelles certitudes pour 2019». Elle était animée par M. Cédric Traversaz, directeur départemental de la Banque de France en Saône-et-Loire et M. Joaquim Reina, responsable du Service des Entreprises à la Banque de France devant différents acteurs du monde de l'entreprise et d'importants instituts bancaires et du monde de la finance.


Méthodologie
L'enquête a été réalisée par la Banque de France en décembre 2018 et janvier 2019 auprès d’un échantillon de 1 495 entreprises régionales de l’industrie, de la construction, des services marchands et du négoce de vins. Les réponses sont des estimations chiffrées ou des indicateurs de tendance (pour les questions qualitatives). Les données sont pondérées en fonction du poids respectif des secteurs représentés dans la région.


Taux de couverture en % des effectifs régionaux :
INDUSTRIE 62% des chiffres d’affaires
CONSTRUCTION 34% des chiffres d’affaires
TRANSPORTS 40% des chiffres d’affaires
INGÉNIERIE 30% des chiffres d’affaires
HÔTELLERIE-RESTAURATION 7% des chiffres d’affaires
NÉGOCE DE VINS 89% des chiffres d’affaires


Bilan 2018
Au niveau de l'industrie, nette progression, les chiffres d'affaires ayant progressé de 2,7%, les investissements de 4,8% et ce, sans croissant des effectifs (+0,1%). Du côté de la construction, on peut parler d'une progression allant au-delà des attentes, les entreprises interrogées font état d’une production en hausse de 3,7%, d’effectifs en progression de 1,3% et d’investissements quasiment stables (+0,3%). Le secteur des transports reste toujours performant, le dynamisme de l’activité s’est confirmé avec des chiffres d’affaires en hausse de 5,5%, une progression des effectifs de 9,1% et des investissements de 11,8%. Concernant l'ingénierie, en 2018, l’activité a progressé de 1,7% et les effectifs de 3,0%. Consolidation du secteur de l'hébergement et de la restauration, les chiffres d’affaires se sont confortés de 1,2% et les effectifs de 1,5%. Et pour finir, Bourgogne oblige, dans le négoce du vin, les ventes ont crû de 1,4%.


Perspectives 2019
Pour l'industrie, les chiffres d’affaires devraient continuer à croître (+6,9%), les effectifs se maintenir (-0,1%) mais les investissements ralentir (-3,4%). Net ralentissement également pour le secteur de la construction, la hausse de la production se limiterait à 1,0%, tandis que les effectifs poursuivraient leur croissance (+1,5%) et les investissements se replieraient (-8,3%). Poursuivant sa dynamique, le secteur du transport doit s'attendre pour 2019 à une nouvelle croissance de l’activité (+5,3%) et, plus modestement,des effectifs (+1,1%), est attendue. Par contre, les investissements reculeraient (-17,0%). 2019 sera aussi pour la Bourgogne Franche-Comté, l'année de la hausse de l’activité Ingénierie (+5,1%) et des effectifs (+5,7%) devrait s’amplifier. Poursuite également pour le secteur Hébergement et Restauration, on doit s'attendre à une nouvelle croissance de l’activité (+1,6%). Toutefois, les effectifs se stabiliseraient (+0,3%). Côté négoce du vin, stabilité de l'activité, les ventes devraient se maintenir (+0,7%).


Tous secteurs confondus, en 2018, l’activité économique en Bourgogne-Franche-Comté a été soutenue. Même si toutefois, les investissements, dynamiques étaient en baisse en 2018. Globalement, en dehors du commerce, les entreprises de la région s'en sont très bien sorties. L’industrie se porte en Bourgogne-Franche-Comté. Elle prévoit même un bond en avant cette année... par contre les effectifs ne suivent pas.


Malgré une montée indéniable des incertitudes, les fondamentaux demeurent solides, nous pouvons nous attendre à des perspectives de croissance au-dessus de la croissance potentielle qui contribueraient à faire baisser le chômage. En d'autres termes, les entreprises de notre région s’attendent à des évolutions positives en 2019.


Karim Bouakline-Venegas Al Gharnati

Annonces

Météo locale

Météo
  • Min
  • Max

Recherche