Chalon sur Saône

1er tour de Coupe Gambardella : FR Saint Marcel - FC Chalon, les chalonnais reviennent des enfers, victoire 10 à 9 aux tirs au but

Pour Saint Marcel, il faut retenir que dominer n’est pas gagner !

Ce dimanche, à 10 heures 30, le F.R. Saint-Marcel recevait en Coupe Gambardella son voisin Chalonnais. Ce derby du bassin chalonnais reste toujours placé sous le signe de l’adversité avec un seul but « la suprématie » du territoire. Les Maraîchers n’auraient jamais dû perdre ce match tant ils l’ont dominé sur le terrain. Mais voilà, à ne pas savoir tuer un match où concrétiser des pénaltys, on se fait sanctionner. Sur ce match, Saint Marcel a mené deux fois à la marque avant d’être rejoint dans l’ultime minute des arrêts de jeu par une faute d’inattention. Lors de la séance des pénaltys à trois reprises les chalonnais ont raté leur duel face à Garnier impérial dans ses buts, sans que les maraichers puissent concrétiser derrière. Ce match, les maraîchers l’ont offert aux chalonnais qui n’en demandaient pas autant, car ils ont connu les enfers en terre maraîchère !

Résumé de la rencontre !

Affluence : 200 personnes  Conditions: bonnes Temps: ensoleillée Terrain: Pelouse  

Très bon arbitrage de monsieur  Corentin Caverot assisté de messieurs Daniel Mallamaci et Coscod benoit

Changements pour Saint-Marcel : Présumey par Mullot (12’ blessure), Picard par Boissard  (34’),  Zerbini  par  Mallamaci  (58’)

Changements pour  FC Chalon : Vuillot par Fichet (15’), Konate par Parraud (22’),Simon par Thuiland (59’)

Avertissement pour FR Saint-Marcel : Provence (78’)

Avertissement pour FC Chalon : Chaussin (28’)

Carton blanc Saint Marcel : Gorddano (84’)

Résumé de la 1ère période

Les maraichers rentrent dans le match le pied au plancher et se créent une première occasion suite à un coup franc tiré par Muniz qui décale Gorddano dont le centre millimétré sur la tête de Benalli catapulte le ballon juste à côté des buts chalonnais (1’). C’est ensuite un débordement côté gauche de Presumey qui centre sur Peretti seul au deuxième côté, mais dont la reprise de la tête, envoie le cuir à ras le poteau de Jaoud le goal chalonnais complètement battu (3’). Saint Marcel continue son pressing et suite à un débordement côté droit de Gorddano, un cafouillage de la défense chalonnaise permet à Picard  de reprendre de volée acrobatiquement et de  battre Jaoud d’un tir à ras de terre ( Saint Marcel 1 FC Chalon 0, 13’). Chalon montre le bout de son nez, quand sur une montée de son capitaine Simon, ce dernier lance en profondeur Sangaré dont le centre dévissé va se loger dans sa lucarne opposée de Garnier battu (Saint Marcel 1 FC Chalon 1, 16’). Saint Marcel repart à l’attaque avec ce ballon repoussé par les chalonnais dans les pieds de Flatot qui de 25 mètres envoie un missile juste au dessus de la transversale (20’). C’est ensuite Picard des 20 mètres qui envoie une frappe puissante bien captée par Jaoud (25’). Chalon réagit par une action menée par Roze qui sert Fichet dont la frappe sera bien arrêtée par Garnier le portier maraicher (30’). Consécutivement à une touche Peretti rentre dans la surface de réparation après s’être débarrassé de son adversaire mais son tir en cloche passe au-dessus de la transversale du gardien chalonnais (35’). Chalon réagit quand sur une action rondement menée côté gauche Lauvernay lance en profondeur Sangaré qui se joue de la défense maraichère pour se présenter seul face à Garnier, mais sa frappe est stoppée avec brio par le portier de Saint Marcel (40’). C’est ensuite Saint Marcel, avec Gorddano suite à plusieurs dribles dans l’axe démarque Boissard côté gauche qui se présente seul devant le gardien chalonnais mais dont la frappe voit le ballon heurter la base du poteau et sortir en 6 mètres (43’).   

La mi-temps est sifflée sur le score de 1 à 1.

Résumé de la deuxième mi-temps

On pense que les chalonnais se sont fait sonner les cloches et qu’ils vont revenir avec de meilleures intentions, mais non ! C’est encore Saint Marcel qui est tout prêt de prendre l’avantage quand sur un corner côté gauche, la tête de Prata remet dans l’axe le ballon qui est repris une nouvelle fois de la tête par Giroud, ballon qui passe d’un cheveu à côté du poteau droit de Jaoud (50’). Saint Marcel pousse toujours et sur un coup franc excentré côté droit à 30 mètres des buts chalonnais, Prata adresse un centre tendu repris victorieusement d’une tête décroisée par Picard qui crucifie Jaoud (FR Saint Marcel 2 Chalon 1, (58’). Chalon réplique enfin sur un raid solitaire de Sangaré qui enrhume tous les défenseurs maraîchers et se présentera seul devant Garnier, mais croise trop son tir pour mettre le ballon dans le petit filet (65’). Jaoud, le portier chalonnais va sauver les siens d’une parade remarquable, quand sur l’aile droite Giroud donne le tournis aux défenseurs chalonnais pour un centre repris acrobatiquement d’une reprise de volée par Piccard mais stoppée magistralement par le gardien chalonnais (70’). Chalon tente de réagir sur une action de Haddou excentré côté gauche qui dans un raid, se joue de la défense maraichère pour se présenter seul devant Garnier, mais le portier gagne son duel d’une belle parade (74’). Chalon est tout prêt d’égaliser une nouvelle fois sur un mauvais renvoi de la défense maraichère mais le tir des vingt cinq de Lauvernay passe à ras la lucarne de Garnier complètement battu (81). Saint Marcel qui sur un nouveau coup franc créé le danger dans la surface chalonnaise suite à une déviation de Giroud, le ballon rase le poteau alors que Jaoud semblait battu (87). Le jeu est haché et décousu, les uns gagnent du temps les autres mélangent vitesse et précipitation, quand sur un coup franc excentré côté droit pour les chalonnais, Haddou adresse une frappe rentrante reprise victorieusement par Konate d’un plat du pied droit qui égalise (94’). Chalon revient des enfers !     

L’arbitre sifflera la fin du match sur le match nul 2 à 2 ! Il faut donc faire la séance des pénaltys! Chalon commençant par tirer, Garnier va se montrer efficace en trois reprises mais ses coéquipiers ne seront pas à la hauteur de leur gardien. Son homologue chalonnais va se montrer tout aussi efficace en stoppant trois tirs  des maraîchers et provoquer une telle pression sur Garnier que se dernier ratera son tir en envoyant le ballon à côté. Chalon peut exulter!

 Sur ce match, côté Saint-Marcel, on retiendra la bonne prestation dans les buts de Garnier très propre dans ses interventions et excellent dans la séance des pénaltys, Gorddano et Picard deux attaquants qui ne ménagent pas leurs efforts. Flatot et Prata, auteurs d’une bonne prestation et la bonne rentrée de Boissard.

Côté chalonnais, il faudra être plus conquérant lors des prochains matchs, un hold-up aujourd’hui ne veut pas dire qu’on pourra le rééditer demain. Toutefois, on a aimé la prestation de Simon qui joue juste, Sangaré et Haddou qui doivent concrétiser leur potentiel, la bonne rentrée de Fichet et Parraud qui travaille sans relâche. Mais s’il y a un joueur à féliciter côté chalonnais, c’est Jaoud qui a sauvé ses partenaires à maintes reprises.

Photoreportage info-chalon.Com    

 

Météo locale

Recherche

Mode et beauté